« Ne bradons pas nos réseaux d’eau aux Chinois. Donnons un avenir à PAM »

L’intersyndicale de l’usine de fabrication de tuyaux en fonte ductile de Pont-à-Mousson (54) a lancé une pétition sur change.org adressée au ministre de l’Économie.

 

L'intersyndicale de PAM lance une pétition sur change.org
L’intersyndicale de PAM lance une pétition sur change.org

Voici le texte : « PAM, anciennement PONT A MOUSSON SA, filiale du groupe Saint-Gobain, leader mondialement reconnu de la canalisation destinée au transport et à la distribution d’eau, préserve la qualité de l’eau potable que vous consommez quotidiennement.
www.pamline.fr/saint-gobain-pam
Pendant les 20 dernières années, le groupe Saint-Gobain a fait investir massivement PAM en Chine sans que PAM n’en tire le moindre bénéfice. Pendant ce temps, les usines européennes ont été délaissées. Les seuls investissements consentis avaient essentiellement une vocation environnementale.
En 2018, PAM a été contraint de suspendre l’activité de son principal site de production en Chine, le groupe Saint-Gobain étant resté sourd aux injonctions de déménagement formulées par les autorités locales. Le site a depuis été cédé, sera déménagé et remis en service par l’acquéreur.
Après avoir remonté des centaines de millions d’euros de dividendes à Saint-Gobain, PAM perd maintenant de l’argent. Le groupe Saint-Gobain, dont la stratégie a été quelque peu douteuse et dont le cours de l’action manque de dynamisme, souhaite booster ce cours en cédant PAM au numéro 1 mondial, le chinois XinXing.
Cette entreprise d’Etat, qui ne manque pas de capacités de production, fermera fatalement les sites français et européens de PAM. La Chine inondera la France et l’Europe de tuyaux portant la marque PAM, mais réalisés sans les contraintes environnementales, sociales et sanitaires que nous nous imposons.
L’argent public, donc nos impôts et nos factures d’eau serviront à acheter des tuyaux chinois à la qualité douteuse faute de concurrence européenne.
Nos propositions :
· Il faut garder la maîtrise de la qualité de nos réseaux et préserver cette industrie stratégique pour la France et l’Europe.
· Il faut se protéger des produits réalisés dans des pays aux standards sociaux et environnementaux incomparables aux nôtres.
· Il faut mettre en place un plan de relance français et européen de remise en état des réseaux d’eau potable. Nos réseaux sont vétustes et les fuites atteignent 30%, ce qui est inacceptable dans le contexte d’un stress hydrique croissant.
· Il faut que le groupe Saint-Gobain assume ses erreurs en recapitalisant PAM.
· Il faut aider PAM à trouver des partenaires français ou européens fiables pour réinvestir dans l’outil industriel afin de préserver les emplois de PAM.
Soutenez PAM en signant et en faisant circuler notre pétition.
L’intersyndicale FO, CFTC, CFDT et CFE-CGC de PAM.
Contact: Intersyndicalepam@gmail.com