Grand Est
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Le réseau informatique de la région Grand Est piraté

Depuis vendredi dernier, les ordis de la région sont en carafe. Un virus d’origine inconnue a provoqué une panne géante empêchant élus et fonctionnaires de travailler normalement.

À défaut de pouvoir les empêcher totalement, détecter les attaques informatiques au plus tôt permet d'en limiter les coûts. Shutterstock
À défaut de pouvoir les empêcher totalement, détecter les attaques informatiques au plus tôt permet d’en limiter les coûts. Shutterstock

La cyberattaque, annoncée par le président du Conseil régional, Jean Rottner, lundi en commission permanente, est d’une ampleur sans précédant au siège de la Région. A tel point qu’il est impossible aux élus et au personnel d’utiliser les ordinateurs, d’envoyer et de recevoir des mails, de travailler sur les dossiers.
Selon plusieurs médias qui ont évoqué cette affaire, le virus malveillant utilisé dans cette attaque serait le même que celui qui a déjà frappé d’autres collectivés par le passé. On ignore, cinq jours après l’attaque, quelle est l’ampleur des dégâts. On ignore par exemple si des fichiers ont été piratés, si des informations confidentielles ont été volées et par qui.
Le président Rottner a indiqué que toutes les mesures ont été prises pour limiter la casse. Mais un retour à la normale n’est pas prévu avant la fin de cette semaine.

 

France,Grand Est,