France

Grève mondiale pour le climat

Les jeunes en grève pour le climat, ce vendredi 15 mars 2019, lancent un appel à la mobilisation « contre l’inaction face au changement climatique et à la 6e extinction de masse ».

Grève pour le climat (photo Terresacrée.org)
Grève pour le climat (photo Terresacrée.org)

Cet appel concerne les collégiens, les lycéens, les étudiants et l’ensemble des citoyens. Il émane du collectif de jeunes ayant organisé les marches et actions de désobéissance à Paris depuis le 15 février.
« Collégiens, lycéens, parents, professeurs, citoyens, nous avons besoin de vous !, écrivent les jeunes. Le monde se meurt et nous les jeunes, vos enfants, nous ne voulons pas récupérer une planète minée par les générations précédentes. Fin 2018, des scientifiques du monde entier ont publié le fameux rapport du GIEC, exhortant à l’action. Mais rien n’a changé ! Nous polluons toujours plus au nom d’un système économique absurde et la température ne cesse d’augmenter. La planète court à la catastrophe : le climat se dérègle, les océans montent et la biodiversité, elle, s’effondre. Des millions de personnes seront et sont déjà touchées. Des guerres éclateront et des populations entières devront fuir les zones où elles ne pourront plus habiter. Partout, les incendies, les sécheresses et les inondations touchent déjà nos forêts, nos cultures et nos villes, et ça va s’accélérer. Et pourtant rien ne change.

L’avenir sur la planète

Réponse au ministre de l'Education nationale
Réponse au ministre de l’Education nationale

Alors nous les jeunes nous avons décidé d’agir nous-même pour notre avenir. Partout dans le monde, des lycéens et étudiants ont commencé à faire la grève. Ici en France, nous faisons déjà la grève chaque vendredi depuis quatre semaines. Et le 15 mars, nous unirons nos forces avec les jeunes du monde entier pour une grève mondiale des étudiants et des lycéens. On nous traitera de mauvais élèves, mais ceux qui n’ont pas fait leurs devoirs, ce sont les gouvernements et les entreprises qui volent notre futur. Alors toi aussi, vient manifester avec nous, car c’est ton avenir sur cette planète qui est en jeu.
Chers professeurs, nous avons aussi besoin de vous. Vous qui nous formez à devenir des adultes et des citoyens préparés pour demain. A quoi bon tous ces efforts si justement notre seul avenir est celui d’un monde qui n’en a pas ? Alors vous aussi, rejoignez notre grève. Car même s’il ne s’agit pas d’orientation ou de cours, il s’agit de notre futur.

Besoin de tous

De même vous, nos parents, vous devez nous aider car c’est de l’avenir de vos enfants dont il est question. Faisons la leçon à nos gouvernements, demandons leur des comptes ! Collégiens, lycéens, étudiants. Travailleurs, chômeurs, retraités. Parents et professeurs. Nous avons besoin de vous ! Toi aussi, entre dans la résistance. Car cette leçon est la plus importante de toutes ! Et cette fois, c’est à notre tour de l’enseigner au monde entier. »

Débat dans les lycées

De son côté, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé l’organisation de débats dans tous les lycées de France, de 16 à 18 heures pour parler de la planète. Mais les jeunes ont bien compris la manœuvre. Ils ont répondu au ministre par le un communiqué de presse (ci-contre) par lequel ils lui demandent « une meilleure intégration des questions écologiques dans les programmes scolaires. »
A suivre.

Plus ici

France,