France

« Le Petit Prince » en édition tactile

Le livre le plus traduit au monde est pour la première fois accessible aux enfants déficients visuels et jeunes aveugles

Le Petit Prince pour malvoyants (photo Fondation Antoine de Saint-Exupéry)

Placée sous l’égide de la Fondation de France, La Fondation Antoine de Saint Exupéry pour la Jeunesse – qui célèbre en 2019 son 10e anniversaire – a souhaité rendre accessible, pour la première fois au monde, les illustrations originales du « Petit Prince » aux enfants et jeunes non et malvoyants.
Une édition tactile inédite (en braille et en relief) a ainsi été réalisée, par les éditions Claude Garrandès / Association Arrimage, permettant l’animation d’ateliers artistiques et pédagogiques en France et à l’international.
Pour soutenir ce projet culturel et solidaire, IWC Schaffhausen, manufacture horlogère suisse partenaire historique de la fondation, mettra aux enchères – en ligne chez Sotheby’s entre le 8 et le 17 juillet 2019 – une pièce unique, une Montre d’Aviateur Calendrier perpétuel Chronographe édition « Le Petit Prince » et reversera la totalité des bénéfices pour le financement de cette action.

Le Petit Prince accessible par le toucher

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux », Antoine de Saint-Exupéry.
Dans une société où l’image occupe une place de plus en plus importante, la question de l’accès des personnes déficientes visuelles à l’éducation artistique et à la culture est fondamentale.
Avec le soutien de la fondation, l’association Arrimage du Professeur Claude Garrandès est à l’origine de cette édition pionnière (en braille et en relief) du Petit Prince destinée, pour la première fois, à rendre accessible à tous – notamment des enfants déficients visuels – toute la poésie, la magie et le rêve de ce conte philosophique mondialement connu.
Atteint de cécité depuis l’âge de 12 ans, Claude Garrandès s’est engagé avec les bénévoles de son association Arrimage à rendre les arts accessibles au plus grand nombre, notamment par le toucher et le relief, afin d’apprendre à voir autrement. Cet homme passionné, qui participe à de multiples projets socioculturels, est non seulement professeur de Braille et éditeur de livres d’Art pour tous, mais également diplômé en Droit, docteur en Psychologie, psychanalyste, professeur agrégé de sciences économiques et sociales et lui-même artiste plasticien.
La parution de ce livre d’Art constitue une première mondiale. En effet, les aquarelles et dessins originaux d’Antoine de Saint Exupéry, qui illustrent cette œuvre littéraire la plus traduite au monde (près de 400 traductions référencées à ce jour), n’avaient jamais été transcrits en relief pour permettre leur appréhension tactile. Cet ouvrage pionnier a permis d’organiser et d’animer des ateliers artistiques et pédagogiques en France et à l’international (New York, Singapour, Toronto, Hong Kong, Bangkok, Lausanne).

IWC, partenaire de la Fondation Antoine de Saint Exupéry

En février dernier, la prestigieuse manufacture horlogère suisse IWC Schaffhausen, partenaire historique de la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse, a vendu aux enchères une Grande Montre d’Aviateur Exemplaire Unique portée par l’acteur américain Bradley Cooper lors de la cérémonie des Oscars 2019. Organisée par la maison Sotheby’s, la vente aux enchères en ligne a permis d’adjuger le modèle spécial pour $60 000. IWC a reversé l’intégralité des bénéfices de la vente à la Fondation Antoine de Saint Exupéry pour la Jeunesse qui apporte ainsi son soutien à l’association Arrimage du Professeur Claude Garrandès en faveur de l’éducation des enfants déficients visuels et aveugles.
Dans le cadre de la célébration des 10 ans de la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse, une nouvelle Grande Montre d’Aviateur en exemplaire unique, exposée à la boutique IWC Schaffhausen située rue de la Paix à Paris jusqu’au 20 juin, va prochainement être mise aux enchères au profit du programme éducatif et culturel de la Fondation.

La Fondation, 10 ans d’actions pour la jeunesse dans le respect des valeurs humanistes et universelles de l’auteur du Petit Prince

Institution discrète qui porte le nom d’un auteur internationalement connu – notamment pour son célère Petit Prince, livre le plus traduit au monde – la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse célèbre en 2019 son 10ème anniversaire.
Présentation d’une fondation qui met la solidarité et la citoyenneté au cœur de son action au profit de la jeunesse en France et dans le monde entier :
Antoine de Saint Exupéry nous inspire car il s’adresse à tous ; hommes et femmes du monde, de toutes les générations et surtout les jeunes, citoyens de demain. Il porte des valeurs exemplaires à travers son œuvre comme à travers ses actes : le respect de l’homme, la diversité des cultures, le partage, l’engagement et la responsabilité individuelle.
Fidèle à l’esprit de l’écrivain et aviateur français, la Fondation mène des programmes socio-culturels en France et à l’étranger pour aider les plus jeunes à mieux appréhender leur futur, à devenir des femmes et des hommes accomplis, des citoyens de ce monde.
« Trop de jeunes dans le monde grandissent dans un environnement sensible, voire hostile, qui les confronte à d’importantes difficultés sur le chemin de la vie d’adulte. Face aux mutations de notre époque, nous croyons qu’il est nécessaire de contribuer à faire de ces jeunes des femmes et des hommes responsables, solidaires, bien intégrés dans leur environnement, des citoyens à part entière » explique Olivier d’Agay, Délégué général de la Fondation.
« Nous voulons leur apporter un soutien concret en contribuant à construire leur avenir et à ce qu’ils deviennent acteurs dans la Cité. Nous sommes convaincus que cette aide apportée aux jeunes est aussi un service rendu ».
La Fondation a été créée en 2009, sous l’égide de la Fondation de France, par la famille de l’auteur et ses admirateurs du monde de la littérature et de l’aéronautique, parmi lesquels de prestigieux ambassadeurs : Bertrand Piccard, président de Solar Impulse et André Borschberg, co-fondateur de Solar Impulse ; Claudie Haigneré, présidente du comité de parrainage de la Fondation, ancienne Ministre, conseillère du Directeur Général de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et spationaute ; Patrick Poivre d’Arvor, journaliste et écrivain ; Dorine Bourneton, première femme handicapée pilote de voltige aérienne au monde et écrivain ; Jean-Charles de Castelbajac, artiste, créateur de mode et designer.

Plus d’informations ici

France,