Le Grand Est au Festival du cinéma d’animation d’Annecy

Festival d'Annecy (affiche)
Festival d’Annecy (affiche)

La Région Grand Est participera au Festival International du Film d’Animation d’Annecy (MIFA), qui se déroulera du 10 au 15 juin prochain.
Deux films soutenus par la Région sont sélectionnés en compétition officielle : L’Extraordinaire Voyage de Marona, de Anca Damian et Lola une patate vivante, de Leonid Shmelkov. Trois autres films régionaux concourent par ailleurs pour le prix André Martin : Riviera de Jonas Schloesing, Cœur Fondant de Benoit Chieux, et Croc Blanc, d’Alexandre Espigares. Pour la première fois, la Région sera présente avec un stand, situé à côté de l’Allemagne et du Luxembourg, ses partenaires transfrontaliers.

Diversité des talents

« En faisant du cinéma et de l’audiovisuel une filière d’excellence, la Région Grand Est accompagne depuis de nombreuses années le secteur de l’animation, précisément sur les marchés professionnels, souligne Pascal Mangin, président de la Commission Culture de la Région Grand Est. Nous sommes donc heureux et impatients de vous montrer à Annecy, capitale du film d’animation, la diversité de nos talents et leur ténacité à produire des œuvres singulières qui élèvent toujours plus haut les couleurs de cette filière dynamique et créative.»
Créé par la Cité de l’Image en Mouvement d’Annecy (CITIA), ce festival est un événement incontournable du cinéma d’animation, qui récompense les meilleures créations issues du monde entier et constitue un tremplin pour les professionnels du secteur. A cette occasion, la Région accompagnera 14 sociétés composées de producteurs, de distributeurs, d’illustrateurs et de centres de formation du Grand Est dédiés à l’animation, représentées sur son stand (4D22).

Pour en savoir plus

La création graphique et sonore, singularité spécifique du Grand Est

Le Grand Est possède un véritable vivier d’auteurs graphiques grâce à la présence d’écoles d’arts orientées sur l’illustration (Hear à Strasbourg, ESAL à Epinal) et de 12 studios spécialisés dans la création et la post-production de contenus animés.
Face à cette dynamique, la Région soutient cette filière en pleine expansion. En 2017, elle a créé un fonds de soutien dédié à l’animation qui a déjà aidé le développement ou la production de 31 projets menés sur le territoire, comme le film Zombillenium, de Arthur De Pins et Alexis Ducord (nominé au Festival d’Annecy en 2017 et au Festival de Cannes en 2017 et 2018), ou encore Funan, de Denis Do (« cristal du long-métrage » au festival d’Annecy en 2018). De plus, la Région Grand Est participe à sept marchés par an dans un objectif de promotion de compétences et de repérage de projets, avec des partenaires de développement essentiels tels que CITIA (Annecy), CARTOON (Europe), ITFS et FMX (Allemagne).

Vingt partenaires

Enfin, le Grand Est souhaite renforcer son soutien en s’associant avec des pays frontaliers, également très impliqués dans ce secteur, comme l’Allemagne, le Luxembourg, et intègre depuis avril dernier le projet de coopération transfrontalière INTERREG « Film en Rhin Supérieur ».
Il rassemble 20 partenaires du domaine du cinéma et de l’audiovisuel de l’ensemble du territoire du Rhin Supérieur (France, Allemagne, Suisse) qui mettent en œuvre un programme d’actions afin d’augmenter les projets en coproduction transfrontalière.