Edition du mercredi 25 avril 2018

Millas : une enquête difficile

Quatre jours après la collision entre un bus scolaire et un TER qui a fait 5 morts et une vingtaine de blessés dans les P-O., la barrière du passage à niveau est au centre de l’enquête.

 

Millas: une enquête difficile (Euronews)

Millas: une enquête difficile (Euronews)

L’accident s’est produit jeudi 14 décembre vers 16 h 30 à Millas, dans les Pyrénées-Orientales lorsqu’un bus scolaire transportant une trentaine d’élèves a été percuté par un train régional. Le choc a été d’une violence telle que le bus a été coupé en deux. A l’intérieur, cinq adolescents ont été tués sur le coup, un cinquième est décédé le lendemain, sept autres sont encore entre la vie et la mort et plusieurs autres grièvement blessés.
Quatre jours plus tard on ne sait toujours pas ce qui s’est réellement passé à ce passage à niveau tant les témoignages sont contradictoires. La SNCF et l’entreprise de cars scolaires se renvoient la responsabilité de l’accident.

Traumatisme irréversible

Trois enquête ont été immédiatement diligentées. L’une confiée à la police judiciaire pour déterminer les causes de l’accident, une enquête interne de la SNCF et une enquête sur les aspects purement techniques.
La dame qui conduisait le bus a expliqué d’abord à son employeur, ensuite aux policiers qui ont pu l’interroger, que la barrière était levée lorsqu’elle a franchi la voie. Ce que semblent confirmer plusieurs témoins dont une élève se trouvant dans un autre bus.
Mais cette version est aussi contredite par d’autres témoins qui semblent accréditer la thèse de la faute d’attention de la conductrice du bus et par les constatations matérielles sur place puisque, après l’accident, les barrières étaient levées. Mais ce n’est pas une preuve.
En revanche, plusieurs personnes affirment qu’il y a eu « des incidents » à répétition sur cette ligne dans les jours et les semaines précédents la catastrophe de jeudi.
L’enquête s’annonce délicate et sera sans doute longue pour faire la lumière sur ce terrible accident qui a coûté la vie à des enfants et adolescents, en a blessé beaucoup d’autres et provoqué un traumatisme irréparable aux familles et à toute une région.

Emilien Lacombe

 

Lire Aussi