Edition du jeudi 23 novembre 2017

Moselle : Une voyante à la vue basse

Magali, une mère de famille de Thionville à qui une voyante avait prédit la mort en février-mars 2018 vient de porter plainte contre la cartomancienne. Qui n’a rien vu venir.

Les voyants et autres sorciers lisent l'avenir dans une boule de cristal. (Pixabay)

Les voyants et autres sorciers lisent l’avenir dans une boule de cristal. (Pixabay)

On ne dira jamais assez combien l’art divinatoire que pratiquent de trop nombreux medium, marabouts et autres sorciers est une escroquerie monumentale. A preuve, l’aventure vécue par une mère de famille de 35 ans originaire de Thionville (57), révélée par nos confrères du journal de Metz.
En juillet 2017, cette femme consulte une voyante découverte via son compte Facebook. Elle veut savoir ce que la vie lui réserve dans les prochains jours, les prochains mois. Du bon ? Du moins bon ? Du pas bon du tout ?
De l’autre côté du téléphone, une voyante du sud-ouest de la France, a réponse a tout vu qu’elle consulte les astres, les dieux, les démons via son pendule, ses cartes et sa boule de cristal. Elle voit tout. Elle sait tout. Il suffit de glisser 30 euros dans son escarcelle et elle convoque les esprits.
La mère de famille de Thionville a donc fait quelques virements bancaires pour connaître son sort. Elle n’a pas été déçue.

Pas le cœur, les intestins

La voyante qui sait tout a annoncé à sa malheureuse cliente de Thionville qu’elle allait mourir. Elle précise : d’une crise cardiaque ! Quand ? Février-Mars 2018, sans plus de précision. Les astres ou les esprits sont parfois facétieux, ils ne disent pas tout.
Magali, prétrie de trouille puisqu’elle croit à ces choses-là, consulte un médecin, s’en rapporte cette fois à la science pour vérifier si les prédictions de la Nostradamus en jupon du Sud-Ouest sont fondées ou pas.
Le cardio ne constate aucune anomalie chez Magali. Inquiète, elle reconsulte la voyante. Laquelle reconvoque les esprits. Ceux-ci sont formels : le cardio est un branque. Magali est bien malade et elle va bien mourir, en début d’année 2018.
Magali qui ne sait plus à quelle science se vouer, finit par tomber malade. Pas le cœur, les intestins. Les boyaux n’ont pas supporté. Elle est hospitalisée. Elle a tout raconté à une psy qui a constaté la grosse manipulation. Elle lui a conseillé de déposer plainte.
Magali a donc déposé une plainte à Thionville pour escroquerie, le 1er novembre 2017.
Depuis, la voyante installée à Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne) est injoignable. A l’évidence, elle n’a pas vu venir le coup.
Pas besoin d’une boule de cristal, pourtant, pour savoir que la police et la justice vont aller demander des comptes à cette voyante à la vue basse.

M.G.

Lire Aussi