Taxe d’habitation : Mensonge, incompétence, à moins que…

Variations sur la taxe d'habitation (DR)
Variations sur la taxe d’habitation (DR)

En matière fiscale, ce gouvernement communique bizarrement… écrit l’ancien secrétaire d’Etat au Budget sur son blog.

Par Christian Eckert

  • On avait d’abord compris que la taxe d’habitation serait supprimée…
  • Puis, il a été dit que cette suppression serait réservée à 80% des gens…
  • Ensuite, il a été précisé que cette suppression serait progressive sur 3 ans…
  • Après, le Président (himself) annonce une suppression en 2020 pour tout le monde…
  • Jeudi, madame Gourault, ministre sans délégation claire auprès de monsieur Collomb, annonce son « remplacement par un nouvel impôt plus juste…censé s’emboîter avec la disparition du précédent… »,précisant même que les « discussions » avaient d’ores et déjà commencé…
  • Quelques heures plus tard, par un tweet, la ministre rétropédale et se contredit…

Que doivent comprendre les gens ? Un tweet c’est un peu court non ?
Embarrassée, la Ministre utilise la ficelle habituelle des macroniens en se défaussant sur les Gouvernements d’avant.

Révision ou pas révision ?

« Nous étions sur une assiette, sur des bases, qui n’avaient pas évolué depuis 1970 et tous les gouvernements successifs, y compris ceux qui crient le plus fort aujourd’hui, n’ont pas fait la révision des valeurs cadastrales. »
Mensonge ou incompétence ? Cette ancienne sénatrice devrait savoir que durant le quinquennat précédent, les valeurs cadastrales des locaux professionnels ont été révisées. Ce fut un énorme travail de trois ans, pour les agents des finances publiques comme pour les élus locaux, qui a justifié d’ajustements, qui en nécessitera sans doute quelques autres et qui aurait pu être salué.
Concernant les locaux d’habitation, la même méthode a été mise en œuvre. Une expérimentation à blanc sur cinq départements a été achevée et le rapport substantiel qui en est ressorti a été transmis au Parlement.
Ayant quitté mes fonctions depuis plus de six mois, j’ignore ce qu’ont fait mes successeurs. Mais la méthode de révision avait été validée. Même si ce travail est colossal, il aurait dû être poursuivi, car l’obsolescence des valeurs locatives est un constat partagé, que le Gouvernement précédent est le seul à avoir traité. Ces valeurs locatives servant aussi à la Taxe foncière, leur révision restera nécessaire, même si la taxe d’habitation était supprimée. A moins que la taxe foncière elle aussi ne soit remplacée par un autre impôt ! Qui sait ?
Madame Gourault pourrait se renseigner, avant de parler de sujets qu’elle ne semble pas connaître.
A moins que…



Lire Aussi