Edition du samedi 16 décembre 2017

Piccadom lauréat du Défi Santé Numérique

 

Remise du prix aux lauréats lors des Rencontres de la Cancérologie Française 2017

Remise du prix aux lauréats lors des Rencontres de la Cancérologie Française 2017

Le projet porté par un consortium de 4 entreprises porte sur la prise en charge des patients atteints de cancer et traités par chimiothérapie à domicile.

 Dans le cadre du Plan d’Investissements d’Avenir, Health Factory et le Pôle de compétitivité Alsace BioValley ont été choisis en février dernier pour organiser à l’échelon national les Défis Santé Numérique. PICCADOM, projet porté par un consortium de 4 entreprises, est lauréat du 1er Défi lancé par le Centre Henri-Becquerel sur la thématique de prise en charge des patients atteints de cancer et traités par chimiothérapie à domicile.

Les Défis Santé Numérique (DSN) : une approche innovante et efficace

L’initiative DSN est un processus d’innovation imaginé et mis en œuvre par Health Factory et Alsace BioValley pour faire émerger des solutions innovantes et collaboratives répondant à des problèmes concrets dans la santé. Le principe consiste à identifier des problématiques auprès des acteurs de terrain en santé, de les vulgariser et les présenter aux acteurs des technologies innovantes dans la santé. Ensuite, dans une approche constructive, Health Factory et Alsace BioValley accompagnent l’ensemble des acteurs pour imaginer des réponses pertinentes combinant des innovations existantes et nouvelles. Le processus inclut un travail sur les modèles économiques qui permettront aux solutions de trouver leur marché et de les rendre pérenne.

L’initiative DSN a été retenue dans le cadre d’un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) « challenges numériques » proposé et cofinancé par l’Etat via le Plan d’Investissements d’Avenir (PIA). Elle a aussi été soutenue financièrement par l’Agence Française de la Santé Numérique dans le cadre de son partenariat avec Health Factory.

Déroulement du 1er Défi Santé Numérique

Début 2017, un premier Défi Santé Numérique a été lancée par le Centre Henri-Becquerel (Centre de lutte contre le Cancer de Rouen) sur la thématique de la prise en charge des patients atteints de cancer et traités par chimiothérapie orale à domicile.

Deux événements ont été organisés respectivement à l’IRCAD de Strasbourg et à NUMA à Paris, tous deux partenaires du Défi, afin que les professionnels de santé et des associations de patients puissent présenter les problématiques du défi à un public d’experts de l’innovation. Ces rencontres ont permis de mobiliser des entreprises de toute la France, exerçant leurs activités dans des secteurs variés comme la télémédecine, les objets connectés, l’intelligence artificielle, les dispositifs médicaux, l’informatique ou la vidéo.

Trois finalistes

Health Factory et Alsace BioValley ont ensuite organisé avec NUMA un atelier de Design Thinking, sponsorisé par Alcatel, où les experts d’une vingtaine de start-ups et PME, l’équipe du Centre Henri-Becquerel et les associations de patients ont co-construit un cahier des charges répondant aux problématiques du défi. A l’issue de cet atelier, une dizaine de consortiums se sont constitués pour concevoir des solutions.
Le 23 juin, les consortiums ont présenté leurs solutions à un jury de 12 experts pluridisciplinaire (professionnels de santé, associations de patients, modèle économique, systèmes d’information, gestion de projet, interopérabilité, propriété intellectuelle, juridique) réunis à Strasbourg. Ce jury a désigné 3 finalistes :

  • MyHeros: plateforme de suivi à domicile du patient dans le cadre d’une chimiothérapie ambulatoire, avec dispositif de sécurisation grâce à des infirmières libérales connectées
  • Piccadom: plateforme de suivi à domicile du patient dans le cadre d’une chimiothérapie ambulatoire, à l’aide d’objets connectés (tv, smartphone, pilulier…)
  • Tavie-Pink: application de coaching par infirmières virtuelles, adaptée au cancer du sein

Parmi ces finalistes, le Centre Henri-Becquerel, initiateur du Défi, a ensuite choisi le projet qui répondait le mieux au cahier des charges élaboré.

Le Lauréat dévoilé lors des Rencontres de la Cancérologie Française 2017

L’annonce du Lauréat du 1er Défi Santé Numérique a été effectuée par Alsace BioValley, Health Factory et le Centre Henri-Becquerel à l’occasion des Rencontres de la Cancérologie Française 2017. Il s’agit du Projet PICCADOM porté par un consortium de quatre entreprises aux compétences complémentaires : H2AD (Groupe Asten Santé), i-MEDS Healthcare, Cegedim et Vity Santé.

Le consortium a conçu une solution intégrée innovante pour améliorer le déroulement de la chimiothérapie orale à domicile. Celle-ci consiste en la mise en place d’un dossier patient partagé à partir duquel celui-ci se verra notamment proposer du contenu d’éducation thérapeutique personnalisé et où il consignera ses observations d’effets secondaires éventuels. Les professionnels de santé disposeront des données d’un pilulier connecté et d’objets médicaux pour le conseiller sur la prise du traitement. Ils organiseront lors du premier rendez-vous un parcours de chimiothérapie automatisé qui synchronisera le patient, son pharmacien de ville et son oncologue, dans leurs différents rendez-vous. Toutes les phases de la chimiothérapie à domicile du patient seront fluidifiées, urbanisées et optimisées. Enfin, le plateau médical de régulation 24/7 H2AD permettra d’accompagner et d’informer le patient au cours de son traitement à travers des protocoles spécifiques.

70 000 € de dotation dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir

Dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir, les différents partenaires éligibles du consortium pourront recevoir une aide cumulée de 70 000 € de l’Etat pour le financement du projet PICCADOM, après signature d’une convention avec Bpifrance.

Ceci doit permettre de réaliser dans un premier temps une opération pilote au Centre Henri-Becquerel. A terme la solution pourra être déployée plus largement auprès des centres anti cancéreux CLCC, mais aussi des cliniques publiques et privées, et des hôpitaux. Elle sera déclinée en plusieurs options selon l’accès et le degré d’adhésion des patients aux technologies du numérique.

Partir du besoin

Marco Pintore, Directeur Général d’Alsace BioValley : « Il est essentiel que la démarche d’innovation en santé parte du besoin. C’est ce principe que nous avons voulu mettre en œuvre avec les Défis Santé Numérique. On démontre sur le terrain qu’en réunissant des compétences pluridisciplinaires autour d’une problématique qualifiée par les associations de patients et les personnels soignants, on est capable de faire émerger et co-construire des solutions innovantes dans des temps record. »

Mikaël Daouphars, pharmacien au Centre Henri-Becquerel : « Le concept de Défi Santé Numérique nous a séduit car il relève d’une approche de co-construction, comparable à celle d’un hackathon, mais sur une durée plus longue qui sous-entend une forme d’engagement avec le lauréat sur la mise en œuvre du projet. Le fait que les Défis Santé Numérique soient organisés au niveau national par Health Factory et un pôle de compétitivité reconnu comme Alsace BioValley constitue une opportunité unique pour faire émerger des solutions collaboratives innovantes. »

Gille Lucat, Directeur Commercial de H2AD : « Le Projet PICCADOM c’est avant tout pour H2AD et les membres du consortium l’opportunité d’avoir pu échanger avec les acteurs qui vivent et combattent cette maladie au quotidien, aussi bien des patients sous chimiothérapie orale que des professionnels du CLCC Becquerel. La richesse de ces discussions de terrain a permis notamment de réfléchir ensemble à l’élaboration d’une solution innovante et spécialisée au service de ces patients et de leur parcours de soin. »

Mikaël Daouphars ajoute : « Nous allons désormais mettre en place une convention avec les membres du Consortium PICCADOM, lauréat du Défi Santé Numérique que nous avons initié. Nous souhaitons réaliser dans un premier temps une opération pilote au Centre Henri-Becquerel. La solution a ensuite vocation à être largement déployée. Elle doit conduire à un meilleur accompagnement des patients et déboucher sur une meilleure observance du traitement. »

Sébastien Letélié, fondateur de Health Factory : « Ce premier défi est un succès en termes de démarche d’innovation car il a permis de répondre à une problématique santé jusqu’ici non satisfaite, grâce à un procédé structuré dans lequel les associations de patients, les professionnels de santé, les start-ups et PME innovantes étaient associées. D’autres Défis Santé Numérique sont en réflexion. Health Factory et Alsace BioValley sont à l’écoute des acteurs de la santé qui souhaiteraient soumettre des problématiques. »

 A propos d’Alsace BioValley

Alsace BioValley

Alsace BioValley

Pôle de compétitivité Santé du Grand Est, Alsace BioValley a pour mission de fédérer, développer et faire rayonner les acteurs de la filière à travers l’Innovation. Le Pôle s’appuie sur un réseau dynamique d’entreprises, une recherche académique et clinique de premier plan, ainsi qu’un réseau intégré de partenaires, acteurs-clés de l’innovation. Alsace BioValley accompagne ses membres dans leur démarche d’Innovation R&D et leur permet d’accéder à des expertises à forte valeur ajoutée, dans une approche ‘’marché’’. Alsace BioValley participe activement aux projets structurants et collaboratifs du territoire. Il contribue notamment à la mise en relation des différents acteurs et à la création de partenariats régionaux, nationaux et internationaux.

A propos de Health Factory

Health Factory est une société de conseil et de développement spécialisée dans l’innovation et le numérique en santé. Elle accompagne les acteurs de la santé (hôpitaux, laboratoires pharmaceutiques, assureurs, éditeurs de logiciels…) dans leur démarche d’innovation avec une méthode efficace permettant d’accélérer la mise en œuvre et surtout de se concentrer sur l’essentiel pour un maximum d’impact à tous les niveaux. Elle organise divers événements dont le plus grand hackathon santé du monde : le Hacking Health Camp (http://hackinghealth.camp/fr).

Plus d’information sur http://healthfactory.io

A propos du Centre Henri-Becquerel

Le Centre Henri-Becquerel, créé en 1967, est l’un des 20 Centres de Lutte Contre le Cancer (CLCC) qui constituent la Fédération Nationale UNICANCER, une appartenance qui apporte une garantie supplémentaire de qualité et d’innovation au service du patient. C’est un Etablissement de Santé Privé d’Intérêt Collectif (ESPIC), à but non lucratif, qui ne pratique ni activité libérale, ni dépassement d’honoraires. Il assure une triple mission de soins, recherche et enseignement. 783 salariés (dont 91 médecins, professeurs universitaires et chercheurs) travaillent au service de près de 22 700 patients par an, venant principalement de Seine-Maritime (76) et de l’Eure (27).

En savoir plus : www.centre-henri-becquerel.fr

A propos du consortium PICCADOM :

Le consortium porté par H2AD, Groupe Asten Santé, est composé de quatre entreprises aux compétences complémentaires :

  • H2AD : expertise dans les solutions opérationnelles de télémédecine et de télésurveillances des maladies Chroniques à domicile
  • i-MEDS Healthcare : start-up proposant un pilulier connecté communiquant innovant
  • Cegedim : éditeur spécialisé dans la gestion des flux numériques de l’écosystème santé, disposant d’une expérience reconnue en éducation thérapeutique numérique
  • Vity Santé : PME avec une forte compétence dans la maîtrise de solutions et de services media pour le domicile.

Lire Aussi