Lorraine
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

L’Ecoclope, une boite à mégots

Yassine Chorfi-Witte, a remporté le concours Lépine, il y a 10 ans, avec son projet de boite à mégots. Aujourd’hui, ce Nancéien veut industrialiser son invention baptisée Ecoclope.

Ecoclope
Yassine Chorfi, lauréat du concours Lépine en 2010 montre les deux formes de son Ecoclope (DR)

Les rues de toutes les villes du monde sont jonchées de mégots. Ces restes de cigarettes, avec leur filtre, sont jetés négligemment sur les trottoirs ou dans les caniveaux. Ils sont emportés par les eaux de pluie vers les rivières puis vers la mer. Ce sont des dizaines de millions de tonnes de mégots qui, chaque année, polluent la nature. En France, on estime à 80 milliards le nombre de mégots qui partent chaque année à l’égout. Pour la seule ville de Paris environ 350 tonnes de mégots.
Or, ces petits bouts de clopes contiennent des composants chimiques particulièrement nocifs. Comme la nicotine, l’éthylphénol, mais aussi des métaux lourds et des radio-nucléiques. Bref, leur toxicité est telle qu’un seul mégot de cigarette peut polluer 500 litres d’eau. L’impact sur l’environnement et donc sur la faune et sur la flore, est une vraie catastrophe économique, écologique et sanitaire.

Lauréat du concours Lépine

Soucieux de remédier à cet état de fait, Yassine Chorfi-Witte, un Nancéien, a eu l’idée lumineuse d’inventer une petite boite à mégots. C’était en 2010. Son invention lui a valu une médaille d’or au célèbre concours Lépine.
L’idée est toute simple. Il s’agit d’une boite dans laquelle on peut glisser des cigarettes et une cuve permettant de récupérer les mégots après avoir fumé sa clope. Depuis, Yassine Chorfi-Witte a décidé de passer à la phase réalisation de son invention. Il a donc créé une association, baptisée Ecoclope, dans le but d’industrialiser sa boite à mégots.

L’Ecoclope de poche

L’Ecoclope, un boitier de poche (DR)

L’Ecoclope de 2020 ne ressemble plus à celui de 2010. C’est désormais une petite boite rectangulaire avec cuve-cendrier coulissante pouvant contenir 13 cigarettes et donc 13 mégots. A l’intérieur, un petit briquet électronique et des poches de recyclage des mégots, le tout dans des coques sympas de différents coloris. Bref, un objet à la fois pratique et décoratif.
L’association Ecoclope organise le samedi 13 juin 2020 une journée Villes propres pour attirer l’attention du public sur le respect de l’environnement. Départ, à 14 heures de la Place Stanislas à Nancy. Le port du masque sera obligatoire.

France,Grand Est,Lorraine,