Meurthe et Moselle
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Covid 19 : résultats de la première phase de dépistage à l’EHPAD Notre-Maison de Nancy

La Ville de Nancy a mis en place le semaine dernière un dépistage systématique Covid-19 à l’ehpas Notre Maison avec le concours médical des laboratoires AtoutBio et l’autorisation de l’Agence Régional de Santé Grand Est.

Maison de retraite Notre-Maison à Nancy (DR)
Maison de retraite Notre-Maison à Nancy (DR

Objectif : isoler les personnes potentiellement contagieuses. Un secteur dédié Covid+ a été créé pour accueillir les résidents malades et permettre ainsi de limiter les risques de contagion dans l’établissement. Cette zone permet également de renforcer la surveillance des malades.

Les résultats de la première vague de tests ont été annoncés aujourd’hui.

Laurent Hénart, maire de Nancy, a également annoncé que des tests systématiques allaient être faits à partir de mardi 14 avril sur une semaine dans les cinq résidences autonomies de la Ville de Nancy. Cela concerne 193 résidents et une quarantaine d’agents.

L’ensemble du personnel et tous les résidents sauf un de l’EHPAD Notre Maison à Nancy ont été testés via une nouvelle solution sanguine. Le test de sérologie détecte le développement d’une immunité des personnes ayant contracté la maladie de manière clinique ou silencieuse.

Sur 110 agents, 2 ont une sérologie positive. L’un est en guérison biologique et n’est plus contagieux. Le deuxième agent a été immédiatement confiné à son domicile. Des tests naso-pharyngés à 48 heures d’intervalle seront réalisés avant une reprise du travail.

Sur 144 résidents dans l’EHPAD, 143 ont été prélevés. Un résident a refusé le test.

Un cas clinique suspect. Cette personne est actuellement hospitalisée. Sa première sérologie est revenue négative tout comme ses tests naso-pharyngés mais il reste en observation.

Deux résidents ont développé une immunité témoignant d’une guérison biologique. L’absence de virus dans les voies aériennes supérieures a été vérifiée par 2 test naso-pharyngés à 48 heures d’intervalle. Ces deux résidents sont considérés comme non contagieux.

Deux résidents sont en cours de séroconversion, c’est-à-dire en cours d’immunisation et ont été placés dans la zone Covid+ créée à cet effet dans l’EHPAD Notre Maison. Ces deux personnes auraient été en contact avec le virus dans les 15 jours précédent le test. Il n’est pas possible de dire si ils sont contagieux ou pas. L’absence de virus par 2 test naso-pharyngés à 48 heures d’intervalle sont en cours de vérification.

Le virus a circulé

Il faut rester prudents sur l’interprétation de ces tests : un second dosage à J+10 est nécessaire et cette deuxième phase d’analyse sera réalisée ce jeudi pour les agents et mardi pour les résidents.
Ce dépistage systématique a permis de mettre en évidence que le virus a circulé de manière silencieuse dans l’EHPAD Notre Maison malgré des mesures de confinement strictes limitant au maximum la circulation des personnels. Nous avons notamment demandé aux 63 médecins traitants de confier leurs patients au médecin coordonnateur le temps du confinement. Une certitude : le confinement strict et le respect des mesures d’hygiène préventive au sein même d’un EHPAD a préservé les résidents et les personnels d’une épidémie grave.

Ces résultats ont été communiqués aux familles des résidents et aux agents concernés.

Ce dépistage systématique complète les nombreuses mesures déjà mise en place dans cet établissement pour protéger les résidents et le personnel.

France Grand Est Lorraine Meurthe et Moselle