France
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Plongée dans les coulisses de la police judiciaire

La police judiciaire est-elle morte? (couverture)

Deux livres en un. « La PJ est-elle morte ? Dans les coulisses du « casse du siècle »*

C’était un pari risqué que Christophe Korell, entré dans la police il y a un quart de siècle, semble avoir gagné. Avec un luxe de détails inouïs, ce policier de la BRB (Brigade de Répression du Banditisme) nous fait partager les affres d’une enquête au long cours. La traque incessante et insensée d’une bande de voyous chevronnés, à l’origine de ce que l’on a appelé le « casse du siècle ».

Chasse à l’homme

Souvenez-vous ! Le 6 octobre 2007 4 hommes cagoulés neutralisent les employés de la bijouterie Harry Winston située avenue Montaigne à Paris et en l’espace d’une demi-heure réussissent à dérober 120 montres et 360 pièces de joaillerie. Un butin estimé à plus de 70 millions d’euros.
Il faudra près de 2 ans et demi aux « chasseurs » de la BRB pour remonter le fil et interpeller les braqueurs.
Le récit au quotidien, haletant et minutieux, de cette chasse à l’homme est intelligemment entrecoupé par des chapitres un peu plus froids. Une pause et une place pour la réflexion. Un éclairage de spécialiste qui nous familiarise avec le fonctionnement de la Police Judiciaire.
Le lecteur découvre ainsi les différentes techniques qui interviennent dans la résolution d’affaires de ce type : l’identité judiciaire, la téléphonie, ou encore l’ADN. Mais l’on découvre aussi l’humain derrière la façade de la répression. Les doutes et les faiblesses que ressentent les limiers de la Police Judiciaire. Aussi la passion dévorante et chronophage de l’enquête au détriment de la vie privée, le rôle des avocats, les rapports avec la justice ou encore le syndicalisme.
Ce livre se lit comme un polar mais comporte un volant documentaire. Et permet aussi de nombreuses mises au point. Il plonge le lecteur dans le quotidien de ces hommes de l’ombre dont la mission peut être à la fois parfois périlleuse mais le plus souvent fastidieuse.

*« LA PJ EST ELLE MORTE ? » de Christophe Korell (Enrick B Editions) 17,90 €

France,