Edition du mardi 19 juin 2018

Région Grand Est : 5,8 M€ pour les gares régionales

Il s’agit de moderniser les gares et d’apporter du confort aux voyageurs

Gare de Metzwiller (photo SNCF)

Gare de Metzwiller (photo SNCF)

Les investissements financés intégralement par la Région qui a fait des transports régionaux une priorité, portent, d’une part, sur des études et des travaux pour l’amélioration du confort voyageurs, d’autre part sur des opérations ciblées d’entretien du patrimoine pour 2018.
Ces conventions traduisent la mise en œuvre de deux volets du dispositif DIRIGE, mis en application depuis le 1er mai 2017, pour lesquels la Région porte intégralement les investissements dans l’objectif de moderniser les gares régionales en proximité avec les territoires, tout en contribuant à la maîtrise et à la réduction des coûts d’exploitation des services ferroviaires régionaux.

Etudes et travaux de modernisation des gares dans le cadre du déploiement du Schéma Directeur des Services en gare : 2,2 millions d’euros

La Région Grand Est et SNCF Gares et Connexions ont entrepris de mettre progressivement les gares en qualité, selon une trajectoire établie dans le cadre du Schéma Directeur des Services en gare (SDS), défini pour l’ensemble des gares du Grand Est. Le déploiement complet du SDS est prévu sur 5 années à compter de 2017, il est mené en privilégiant la mise à niveau en une fois de l’ensemble des gares pour chacune des lignes traitées.
Ce schéma décline cinq catégories de gares qui ont été définies en fonction de leur niveau de fréquentation journalière et dans une logique de maillage territorial des services rendus aux usagers :
– grandes gares
– gares de connexions
– gares de proximité et d’aménagement du territoire – points d’arrêt – haltes.

A chaque catégorie de gares correspond une liste de services associés qui doivent être rendus aux usagers afin d’harmoniser et mettre en qualité les prestations fournies sur l’ensemble du territoire. Il peut s’agir d’équipements d’information voyageur (dynamique, affichage léger, mobilier connecté, totem de gare), d’équipements de confort d’attente et de sécurité (salle d’attente, abri de quai, arceaux vélos en libre-service, vidéo surveillance) ou de services de type Wifi, toilettes, objet trouvé, services du quotidien, commerces.

En 2017, trois lignes (Haguenau – Niederbronn, Barr – Sélestat et Charleville-Mézières – Givet) ont fait l’objet d’une première mise à niveau de leurs gares, conformément au référentiel défini par le SDS. Cette première phase intégrait des interventions sur les quais, qui ont pu être menées durant la période de fermeture pour travaux de rénovation des 3 lignes concernées. Cette première phase de déploiement du SDS a été réalisée pour un montant de contribution régionale de 721 270 euros.

Onze lignes en 2018

SNCF : ligne 4 (Rail de France)

SN?CF : ligne 4 (Rail de France)

En 2018, 11 lignes bénéficieront du déploiement de la mise en qualité pour un montant total d’investissement qui s’élève à 2,2 millions d’euros. Les lignes concernées sont Strasbourg – Lauterbourg, Strasbourg – Saint Diédes-Vosges, Mulhouse – Belfort, Nancy – Metz, Metz – Luxembourg, Reims – Epernay, Reims – Châlons-enChampagne, Reims – Fismes, Charleville – Givet, Nogent-sur-Seine – Culmont Chalindrey et Nancy – Saint Diédes-Vosges.
La participation financière de la Région Grand Est sera versée à SNCF Gares et Connexions, qui assure la maîtrise d’ouvrage des études et travaux.

Etudes et travaux d’entretien, de rénovation et de mise aux normes du patrimoine : 3, 6 millions d’euros
La Région Grand Est et SNCF Gares et Connexions ont identifié des opérations susceptibles d’être portées en investissement par la Région Grand Est, et ce, prioritairement pour les gares de catégorie b etc.
Ces travaux prévus en 2018 permettront de rénover, remplacer et compléter les services aux voyageurs (installations d’information voyageurs, espaces d’attentes et de systèmes de vidéosurveillance), de mettre en accessibilité, pour les personnes à mobilité réduite, le périmètre SNCF Gares et Connexions (bâtiments voyageurs, cheminement proche des gares, etc.) afin de participer à l’atteinte des réalisations prioritaires retenues aux Schémas directeur d’Accessibilité Adapté (Sd’Ap), mais également d’assurer la maintenance du patrimoine en gare (remplacement de toitures, ravalement de façades, remplacement de menuiseries, etc.) et éviter ainsi toute dégradation du confort pour les usagers.

Investissements dans 40 gares

En 2018, ces travaux concerneront plus de 40 gares (détails cei-dessou), plus spécifiquement sur des projets d’information voyageurs, de vidéo-surveillance et de mise en accessibilité des bâtiments voyageurs. Ces investissements pris en charge à 100 % par la Région Grand Est, s’élèvent à 3,6 millions d’euros au stade des estimations. SNCF Gares et Connexions assure la maîtrise d’ouvrage pour l’ensemble des opérations.

Le budget Mobilités de la Région Grand Est s’élève à 867 millions d’euros en 2018. Il permet non seulement de faciliter la vie quotidienne des habitants mais aussi de développer l’intermodalité, d’assurer les connexions entre les territoires et enfin de les relier aux grands axes européens.

Détails des études et travaux d’entretien, de rénovation et de mise aux normes du patrimoine dans les gares de segments B et C

 Altkirch : mise en place de la vidéosurveillance ;
 Audun le Roman : remplacement d’abris de quai ;
 Benfeld : mise en place de la vidéosurveillance ;
 Chaumont : remplacement réseaux d’eaux pluviales et signalétique quais ;
 Colmar Mésanges : pose de signalétique complémentaire et remplacement des poubelles ;
 Conflans Jarny : remplacement des menuiseries, réfection des chéneaux, rénovation des toilettes ;
 Culmont Chalindrey : mise aux normes accessibilité Dannemarie : remplacement de la vidéosurveillance ;
 Donchery : mise aux normes accessibilité (SDA-Ad’Ap) ;
 Entzeim : remplacement de la vidéosurveillance et mise en place d’un écran TFT dans l’aéroport ;
 Epernay : remplacement des écrans TFT, des menuiseries, de la toiture, rénovation de la salle d’attente et mise en place d’une vidéosurveillance ;
 Fismes : ravalement de façade et révision de la toiture ;
 Forbach : amélioration de l’attente ;
 Graffenstaden : remplacement d’un abri de quai ;
 Kogenheim : remplacement d’abris de quai ;
 Longwy : remplacement des écrans TFT, rénovation de la salle d’attente et signalétique, remplacement de la toiture et menuiseries ;
 Molsheim : mise en place de la vidéosurveillance ;
 Monthermé : mise aux normes d’accessibilité (SDA-Ad’Ap) ;
 Ligne Rixheim – St Louis la Chaussée : remplacement de 29 écrans Tableau d’Affichage ;
 des Voies (TAV) par des écrans TFT (Rixheim, Habsheim, Sierentz, Bartenheim et St Louis la Chaussée) ;
 Ligne Reims – Ay : remplacement de 17 écrans TAV par des écrans TFT (Reims Maison Blanche, Franchet d’Esperey, Trois Puits, Montbré, Rilly la Montagne, Germaine, Avenay et Ay) ;
 Ligne Reims – Fismes : remplacement de 10 écrans TAV par des écrans TFT (Muizon, Jonchery sur Vesle, Breuil Romain, Magneux Courlandon et Fismes) ;
 Ligne Bayon Remiremont : remplacement de 17 écrans TAV par des écrans TFT (Bayon, Vincey, Chatel Nomexy, Igney, Thaon, Arches, Pouxeux, Eloyes et Saint Nabord) ;
 Ligne Saint Clément – Saint Dié-des-Vosges : remplacement de 14 écrans TAV par des écrans TFT (Saint Clément Laronxe, Azerailles et Baccarat) ;
 Obermodern : installation de 2 écrans TFT sur quais ;
 Oderen : mise aux normes d’accessibilité (SDA-Ad’Ap) ;
 Pagny sur Moselle : remplacement de la vidéosurveillance ;
 Remilly : remplacement de la toiture et mise aux normes d’accessibilité (SDA-Ad’Ap) ;
 Rethel : mise aux normes d’accessibilité (SDA-Ad’Ap) ;
 Revigny : remplacement d’abris de quai ;
 Rilly la Montagne : ravalement de façade ;
 Romilly sur Seine : mise aux normes accessibilité (SDA-Ad’Ap) ;
 Saint Dié des Vosges : remplacement vidéosurveillance et chaudière et amélioration de la salle d’attente ;
 Saint Louis Haut Rhin : reprise des ornements en toiture ;
 Sarrebourg : remplacement signalétique, rénovation des toilettes et de la salle d’attente ;
 Schirmeck la Broque : remplacement de la vidéosurveillance ;
 Soultz sous forêt : remplacement de la chaudière ;
 Strasbourg Roethig : remplacement d’abris de quai ;
 Verdun : mise aux normes de l’accessibilité (SDA-Ad’Ap) ;
 Vitry le François : remplacement vidéosurveillance et mise aux normes d’accessibilité (SDAAd’Ap) ;
 Walbach : mise aux normes d’accessibilité (SDA-Ad’Ap) ;
 Wissembourg : remplacement de la chaudière et rénovation de la salle d’attente ;  différentes gares : reprise de la signalétique en cas de besoin.

Lire Aussi