Edition du vendredi 28 avril 2017

    Job Durupt est décédé

    Il fut maire de Tomblaine (54) pendant 30 ans et conseiller général du canton de de Saint-Max pendant près de 10 ans, député dans les années 80. Membre du parti socialiste pendant de longues années il a rejoint le Mouvement des Citoyens (MDC).

    Job Durupt, ancien maire de Tomblaine 54)

    Job Durupt, ancien maire de Tomblaine 54)

    C’est une figure de la vie politique de Meurthe-et-Moselle qui vient de s’éteindre avec la disparition, mercredi 15 mars 2017 de Job Durupt à l’âge de 86 ans.
    Architecte de profession, Job Durupt a été élu pour la première fois en 1959 comme conseiller municipal de Tomblaine. Il sera élu maire de Tomblaine de 1971 à 2001 sous les couleurs du parti socialiste dont il va devenir l’une des figures de proue avant de rejoindre sur le tard le MDC. Il sera également élu au conseil général de Meurthe-et-Moselle de 1973 à 1982, député de 1981 à 1988 et vice-président de la communauté urbaine du Grand Nancy de 1996 à 2001.
    Au cours de son long mandat de premier magistrat de la commune de Tomblaine, Job Durupt a beaucoup œuvré pour rendre la vie plus facile et plus agréable à ses administrés, et notamment aux scolaires. Il a initié les classes de neige pour les enfants, mis en place la restauration pour les élèves, développé la culture. Sans oublier les plus anciens qui bénéficient grâce à lui d’un foyer pour personnes-âgées.
    Son épouse, Janine, dont il a eu quatre enfants, a effectué sa carrière d’institutrice à Tomblaine.

    « Une grande tristesse »

    En 2016, Job Durupt fut élevé au grade d’Officier de la Légion d’Honneur. Le député-maire actuel, Hervé Féron, se souvient de celui qu’il considère comme son père spirituel. « J’éprouve une grande tristesse, dit-il. Toute la ville est en deuil. Job Durupt était un humaniste, un homme de convictions, sans cesse engagé pour les valeurs de la République et du progrès social. Il nous a montré le chemin et nous avons beaucoup appris de lui. La République a perdu un grand homme et nous sommes nombreux à avoir perdu un ami. »
    Ses obsèques seront célébrées au cours d’une cérémonie laïque, en début de semaine prochaine à la salle des fêtes de Tomblaine.

    E.L.

    Lire Aussi