Edition du dimanche 22 octobre 2017

La pollution de l’air s’aggrave

Dans le Grand Est comme dans plusieurs régions de France, la pollution aux particules fines se poursuivra pendant plusieurs jours.

la pollution de l'air s'aggrave

la pollution de l’air s’aggrave (ATMO)

Selon Météo France, les conditions anticycloniques se maintiendront ces prochains jours dans une masse d’air sèche et froide, avec une inversion de température bien marquée.
Aujourd’hui, les concentrations en particules sont en hausse sur plusieurs régions par rapport à hier. Des niveaux de concentrations élevés à très élevés devraient affecter l’Ile de France, Auvergne-Rhône-Alpes, la Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Normandie, la Bretagne, les Pays de Loire, la Nouvelle Aquitaine, le Centre Val de Loire, la Bourgogne Franche Comté et le Grand Est.
Sur ces régions les dépassements du seuil d’information et recommandation devraient être importants et des dépassements du seuil d’alerte devraient également survenir. Des niveaux assez élevés à élevés sont attendus sur les Hauts de France et l’Occitanie avec des dépassements localisés du seuil d’information et recommandations.

Meurthe-et-Moselle et Vosges

Selon ATMO Grand Est, les conditions météorologiques peu propices à la dispersion des polluants déjà présents, combinées à des émissions élevées, conduiront à une stagnation voire à une augmentation des niveaux de PM10 sur les départements des Vosges et de Meurthe-et-Moselle.
Le seuil d’alerte étant atteint, plusieurs préfets ont pris des mesures visant à limiter cette pollution atmosphérique. Dans plusieurs départements, dont la Meurthe-et-Moselle et les Vosges, la circulation est réduite de 20 km/h, dès ce dimanche 22 janvier 2017.
L’épisode de pollution devrait persister voire encore s’accentuer sur les prochains jours avec le maintien de conditions météorologiques anticycloniques froides.

Plus

Lire Aussi