Inauguration du Musée Archéologique de l’Université de Lorraine devenu un Musée-école

 

Restauration de céramiques grecques : ici, une coupe à figures rouges de la fin du VIe - début du Ve siècle avant notre ère, par deux restauratrices agrées pour travailler sur les collections des musées de France, 2018. (U.L.)
Restauration de céramiques grecques : ici, une coupe à figures rouges de la fin du VIe – début du Ve siècle avant notre ère, par deux restauratrices agrées pour travailler sur les collections des musées de France, 2018. (U.L.)

Il sera inauguré mardi 26 juin à partir de 17h sur le Campus Lettres et Sciences humaines de Nancy (23 boulevard Albert 1er).Suite à sa réhabilitation en Musée-école d’archéologie et des métiers du Patrimoine, le Musée archéologique de l’Université de Lorraine (MAUL) 

A cette occasion, se tiendra également le vernissage de l’exposition temporaire Du bon usage de l’autel dans les sacrifices antiques, réalisée en collaboration avec le Palais des ducs de Lorraine – Musée Lorrain.

730 œuvres originales

Le MAUL fait partie du patrimoine universitaire de Nancy. Il est rattaché aux musées et réseaux culturels de l’Université de Lorraine aux côtés du Muséum-Aquarium et du Conservatoire & Jardins botaniques de Nancy, tous deux gérés conjointement par l’université et la communauté urbaine du Grand Nancy. Il constitue un instrument pédagogique et scientifique pour l’université et rassemble environ 730 œuvres originales : céramiques, statuettes en terre cuite, objets en bronze, verre, faïence, bois, etc. Près de la moitié des pièces appartiennent à l’Université de Lorraine, les autres œuvres sont des dépôts, principalement du musée du Louvre.

Trois ans de travail collaboratif, mené à bien par des enseignants-chercheurs, des étudiants et des personnels de l’université, ont été nécessaires pour la mise en place du nouveau musée-école, qui constitue un développement du musée fondé en 1904 dans les locaux de la Faculté des Lettres de Nancy, place Carnot, puis déplacé aux grés de l’Histoire jusqu’à son installation dans le Campus Lettres et Sciences humaines de Nancy en 1964. L’opération a été conduite au bénéfice d’un programme de formation innovante cofinancé par l’Université de Lorraine et la région Grand Est entre 2015 et 2018, avec le support de nombreux partenaires, nationaux et régionaux, parmi lesquels : le musée du Louvre, le Centre de restauration et de recherche des musées de France (C2RMF), la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Grand Est, le Palais des ducs de Lorraine – Musée Lorrain, le laboratoire d’Archéologie des métaux (LAM) de Jarville, l’École nationale supérieure d’art et de design (ENSAD), ainsi que des restaurateurs d’objets agréés par les Monuments Historiques.

Une année charnière

Grâce à ce musée-école, les étudiants -pour la plupart en formation aux métiers du Patrimoine- ont pu s’investir pleinement dans divers projets à vocation pédagogique comme : la restauration de mobiliers d’expositions dessinés par Émile Gallé et inscrits au titre d’objets Monuments Historiques, la restauration de moulages en plâtre de sculpture, de mobiliers métalliques et de céramiques, l’inventaire exhaustif des collections ou encore la communication autour de la nouvelle identité graphique du MAUL, etc.

2018 est une année charnière pour clore ce projet, qui correspond à la fois au centenaire de la destruction, lors du bombardement de Nancy le 31 octobre 1918, du musée originel dont le MAUL est le descendant et à la restitution de moulages en plâtre de sculptures antiques. Vingt moulages ont ainsi récemment été restitués à l’université et ont retrouvé leur rattachement au MAUL ; ils sont désormais exposés dans divers espaces protégés du Campus Lettres et Sciences humaines de Nancy depuis mars 2018 à la rencontre de ses publics.



Lire Aussi