Le camp de migrants de Grande-Synthe détruit par un incendie

Une rixe entre Afghans et Kurdes est à l’origine du feu, a affirmé le préfet du Nord. Réduit à un «amas de cendres», le camp accueillait 1500 personnes. Il avait été le théâtre d’incidents sérieux ces derniers mois.

 


Lire Aussi