Monde
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Covid-19 : une pétition sur le site du Sénat

L’association alsacienne BonSens.org lance une pétition pour qu’une enquête soit diligentée sur les effets indésirables des vaccins anti-Covid.

Vaccination anti-covid (Pixabay)
Vaccination anti-covid (Pixabay)

Le 14 janvier 2022, une pétition déposée sur la plateforme des pétitions du Sénat par le Docteur Julien Devilleger et l’Association BonSens.org pour obtenir l’ouverture d’une enquête officielle sur les effets indésirables des vaccins contre la Covid-19 a été ouverte à la signature.
L’association précise que le Gouvernement a opté, il y a un an, pour la vaccination généralisée, s’appuyant sur des injections géniques expérimentales qui utilisent de nouvelles technologies, pour la majorité à ARN messager, jamais utilisées chez l’Homme dans une infection.

Faire un bilan

Or, explique BonSens, les effets bénéfiques de ces substances semblent de très court terme et les effets indésirables à court, moyen et long terme, inquiétants, inconnus, voire potentiellement mortels (voir ci-dessous). Cette incertitude de sécurité est confirmée par le suivi des stratégies vaccinales des pays européens voisins. Il est urgent d’effectuer un premier bilan.
Aujourd’hui, aucune campagne de surveillance, d’évaluation et de gestion des risques n’est menée auprès de la population française.

  • Les données officielles montrent un lien probable entre les vaccins et de nombreux décès déclarés : EudraVigilance (base de données européenne de rapport d’effets indésirables tenue par l’Agence européenne des médicaments) rapporte un total de 1 327 876 signalements d’effets indésirables au 1er janvier 2022 et de 36 267 décès, susceptibles d’être en rapport avec l’administration du vaccin.
  • Pourtant, ces effets secondaires ne sont pas pris en compte dans l’action gouvernementale, le ministre de la Santé s’obstinant à nier les effets secondaires graves et les décès, pourtant signalés par l’agence gouvernementale française.

Données officielles d’Eudravigilance au 1er janvier 2022 : 1 327 876 signalements d’effets indésirables dont :

  • Pfizer (46,4%) : 668 442
  • Moderna (28%) : 188 082
  • AstraZeneca (20,3%) : 428 330
  • Janssen (6,1%): 43 022.

Et 36 267 décès susceptibles d’être en rapport avec la vaccination

Données officielles de VAERS (Vaccine Adverse Events Reports, base de données des effets secondaires des vaccins aux États-Unis) au 27 DÉCEMBRE 2021 :

  • 21 000 décès confirmés
  • Plus d’1 million d’effets secondaires dont 20 560 myocardites
  • Selon VAERS, les inoculas contre la Covid-19 ont accumulé, en 1 an, plus d’effets secondaires graves que tous les autres vaccins réunis en 34 ans !

    ANSM : 110 000 déclarations d’effets indésirables pour les 4 vaccins contre 45 000 déclarations tous médicaments confondus en temps normal
  • « A mi-novembre 2021, nous avons 110 000 déclarations d’effets indésirables pour les 4 vaccins anti-covid. Dans une année normale, nous avons 45 000 déclarations tous médicaments confondus », a déclaré Christelle Ratignier-Carbonneil, la directrice générale de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), lors de son audition au Sénat, le 29 décembre 2021.
  • Les effets secondaires déclarés à l’ANSM en moins d’un an en France s’élèvent à 121 486 cas dont 24 % graves. Thrombose, myocardite, péricardite, pancréatite aigüe, polyarthrite, troubles du rythme cardiaque, zona, encéphalites, troubles des menstruations et maladie à prions (dite de la vache folle) sont des complications bien décrites. Plus de 1 100 décès, rien que pour le vaccin Pfizer, sont signalés sur le site de l’ANSM.
  • Or, il est habituellement admis que 10 % seulement des cas sont déclarés.

C’est pourquoi une pétition demandant une enquête officielle sur les effets indésirables consécutifs aux vaccins contre la Covid-19 est lancée.

La pétition est accessible ici

Europe France Monde