France
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Coronavirus : L’épidémie nous rappelle à nos responsabilités !

Point-de-vue. Dans une chronique matinale, Bernard Aubin, secrétaire général du syndical de cheminots First évoque l’irresponsabilité de certains de nos concitoyens face à la menace mortelle du coronavirus.

Bernard Aubin, secrétaire général du syndicat First (Twitter)

par Bernard Aubin

Le nombre de personnes contaminées explose en France (ICI). Les faits démontrent de manière incontestable que le seul moyen de lutter contre le virus est le confinement le plus strict. L’expérience s’est illustrée en Chine et en Italie : la rigueur paie, le laxisme tue. En France, l’on tarde à prendre conscience de cette réalité.

Certains font mine de découvrir ce qu’est devenue notre société. Reconnaissons avant tout qu’une large majorité d’entre-nous respecte les consignes de confinement à la lettre. Mais demeurent ceux qui s’érigent au-dessus des lois, au-dessus du virus. Ils risquent d’être contaminés mais surtout de propager la maladie : intolérable !

Ce sont ceux qui nous pourrissent déjà la vie au quotidien. Par leurs incivilités, leurs propos provocateurs ou puérils, leurs provocations, leur insouciance et mêmes leurs délits… Il en existe à tous les échelons de notre société.

Nos « Bobos » leur pardonnent tout. Ces « bien-pensants » ont ruiné nos repères, effacé le sens des responsabilités et du devoir et trouvent excuses aux pires dérives. Il est désormais interdit d’interdire, interdit d’appeler les choses par leur nom, et surtout interdit d’affronter les réalités. Les partisans du « politiquement correct » sont coresponsables de la situation actuelle. Cette fois, nous risquons d’en payer le prix fort.

Que dire aussi de tous les politicards qui se sont succédé à la tête de notre pays, qui ont privilégié les économies de bouts de chandelles à la santé publique, qui ont sacrifié l’autonomie de la France en termes de ressources essentielles au nom du libéralisme à tout prix ? Que dire de ceux qui ont délibérément tardé à mettre en œuvre le confinement, élections municipales obligent ? Un vrai scandale !

Le coronavirus rappellera à qui veut l’entendre… ou non qu’une société ne peut pas vivre en dépit du bon sens, en dépit de règles élémentaires à respecter, parfois de manière scrupuleuse. Cette fois, les infractions ne donneront pas lieu qu’à de simples PV. Pour certains, la sanction sera la peine de mort. Le problème est que le virus est aveugle. La sentence ne touchera pas que désinvoltes, irresponsables ou provocateurs. Des victimes innocentes seront à déplorer.

Le moment venu, il sera indispensable que dans ce pays, l’on se pose enfin les bonnes questions !

France,