Lorraine

Projet d’attentat contre Macron : deux suspects interpellés en Moselle

Ces deux individus liés à l’ultra-droite seraient impliqués dans le projet d’assassinat du président de la République lors des commémorations de la Grande Guerre en novembre 2018.

Le président de la République au cours de sa conférence de presse à l’Élysée le 25 avril 2019 (Capture Euro news)
Le président de la République au cours de sa conférence de presse à l’Élysée le 25 avril 2019 (Capture Euro news)

Selon une info du Parisien confirmée par plusieurs médias, deux hommes de 30 et 45 ans, habitant pour l’un à Bouzonville et l’autre près de Sarrebourg, en Moselle, ont été interpellés jeudi à leur domicile respectif. Ils sont suspectés par les enquêteurs de la DGSI d’appartenir à un groupe de l’ultra-droite qui projetait une attaque au couteau du président de la République, Emmanuel Macron, au cours des commémorations de l’armistice de la guerre 1914-18, le 11 novembre 2018 à Charleville-Mézières (Ardennes).
Un premier coup de filets des policiers, il y a un an, le 6 novembre 2018, avait permis d’arrêter six individus vivant en Moselle, en Ille-et-Vilaine et en Isère.
Après leur garde à vue, les deux suspects mosellans ont été présentés à un juge d’instruction en vue d’une mise en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Le parquet anti-terroriste a requis leur placement en détention.

France,Grand Est,Lorraine,