Grand Est
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

L’Eau : symbole du Grand Est au cœur des priorités régionales

Qu’elle soit souterraine ou provienne de la surface, l’eau est présente dans tous les volets de la vie des territoires : alimentation en eau potable, production industrielle, production agricole, loisir, tourisme, énergies, etc.

Lac de la Madine (photo Bodez Région Grand Est)
Lac de la Madine (photo Bodez Région Grand Est)

C’est de manière exemplaire que la Région Grand Est s’est engagée dans une dynamique globale et volontaire en vue de préserver cette richesse, nécessaire au bien-être des populations et au développement de l’économie régionale, à travers la stratégie « 2020, l’eau un bien commun à toutes les politiques régionales ». Une stratégie que le Président de la Région Grand Est, Jean Rottner, a présenté ce mardi 7 juillet 2020 sur le site de Madine (55).

Les enjeux de l’eau dans le Grand Est

Véritable château d’eau, le Grand Est, dont la position se trouve à l’amont de grands fleuves (Seine, Meuse, Moselle et Rhin) et aquifères internationaux et inter-régionaux, porte une responsabilité partagée en matière de quantité et de qualité de l’eau qui irrigue les régions voisines. Consciente des nombreux enjeux de l’eau sur son territoire et ceux des pays frontaliers, la Région mène une politique de l’Eau ambitieuse et réfléchie qui vise notamment à mieux connaître et anticiper les déficits en eaux, à reconquérir la qualité des eaux souterraines pour la production d’eau potable, à gérer les inondations, à restaurer les milieux aquatiques, à développer les usages économiques liés à l’eau (hydroélectricité, agriculture, tourisme/transport fluvial, etc.).
Le Grand Est comprend la plus grande nappe phréatique d’Europe (la nappe rhénane) mais aussi de nombreux grands lacs et cours d’eau. Les enjeux liés aux problématiques de l’eau embarquent des conséquences sur la santé, l’économie, l’agriculture ou encore le tourisme.

La mission Eau

La Région a mis en place dès 2019 une mission « Eau », transverse à toutes les politiques régionales (cf. schéma ci-après). L’objectif est de faire du Grand Est un modèle dans la gestion de sa ressource en eau et un territoire résilient au changement climatique. Cette mission « Eau » s’inscrit dans une démarche de progression et pourra être amenée à évoluer chaque année au regard des résultats obtenus et des nouvelles actions qui se construisent.

Parmi les 31 actions d’ores et déjà identifiées à mener prioritairement en matière de préservation de l’eau, on peut notamment citer : la gestion des grands lacs face au changement climatique, la coopération européenne et internationale dans le domaine de l’eau, l’ajustement de l’offre de formation pour les demandeurs d’emploi en matière d’enjeux de l’eau, le développement de l’éco-responsabilité dans les événements sportifs, l’optimisation de la consommation en eau dans les lycées, la réduction des rejets de micro et macro-plastiques, etc.

Quelques chiffres clés sur l’Eau dans le Grand Est

– 21 000 km de cours d’eau ce qui, bout à bout, représente la moitié d’un tour du monde
– 4 lacs de plus de 1 000 hectares, 60 plans d’eau de plus de 50 ha, 3 255 étangs et plans d’eau
– 52 nappes souterraines qui permettent d’alimenter en eau potable la majorité des habitants et des entreprises. 92,6% de l’eau potable consommée provient des nappes souterraines
– 7 ports fluviaux permettant d’exporter des marchandises
– 3 sites classés RAMSAR zones humides d’intérêt mondial, 6 parcs naturels régionaux, 1 parc national récemment créé, 25 réserves naturelles régionales. Environ 10% du territoire est classé en zones Natura 2 000.

France,Grand Est,