Edition du vendredi 20 avril 2018

Les voeux du CESER et de son président Patrick Tassin

« Les échéances électorales du prochain printemps 2017 approchent à grands pas. Elles imposent de mener une réflexion sur de nouvelles manières de faire la politique aujourd’hui. La société civile organisée et les socioprofessionnels qui la composent ont toute leur place dans ce débat, pour dessiner et conquérir un nouvel équilibre démocratique et territorial, particulièrement dans le Grand Est où le Front National a obtenu des scores élevés lors des dernières élections régionales.
La tentation de construire une démocratie directe avec les usagers peut s’avérer hasardeuse. Le Conseil Economique Social et Environnemental Régional, comme les Conseils de Développement au niveau local, sont des outils de la République dont il faut savoir se servir car ils sont des intermédiaires permettant de mener des débats harmonieux et proches des individus. Pour le CESER Grand Est, il s’agit ainsi, outre ces enjeux citoyens, de concilier hétérogénéité et équité territoriale au sein de notre région, tout en favorisant notoirement le développement harmonieux de l’emploi.
Parce que l’exercice du pouvoir doit être discuté, je forme le souhait qu’en 2017, un nouveau temps de la concertation citoyenne naisse, vive et se développe en région Grand Est. Excellente nouvelle année à toutes et tous. »
Patrick Tassin, président du CESER Grand Est

 

 

Lire Aussi