Hauts de France
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Télémédecine : une cabine en mairie de Favril (Nord)

Face aux difficultés d’accès aux soins* et afin d’explorer les réponses possibles, le maire du Favril, John billard, et son conseil municipal ont décidé d’expérimenter un service de télémédecine s’appuyant sur une cabine de téléconsultation installée dans la mairie.

Télémédecine
L’armée américaine pratique depuis longtemps la télémédecine ( U.S. Army Corps of Engineers Europe District from Wiesbaden, Germany / Public domain)

Ce projet, unique en France, et organisé avec les services de l’Agence Régionale de Santé du Centre Val de Loire, est co-financé par l’État, le Département d’Eure et Loir, la communauté de communes et le Favril. Il a démarré opérationnellement en octobre 2019 dans le cadre d’une expérimentation d’une durée de deux ans.

Afin de mesurer l’impact de la mise à disposition d’un tel dispositif, la Banque des Territoires, l’Association des Maires Ruraux de France (AMRF) et le Favril ont mandaté le cabinet DIAGONALES Conseil en tant qu’évaluateur externe.
Un premier bilan sera établi fin 2020 dans la perspective d’un rapport final en octobre 2021.

*La région du Centre-Val-de-Loire est la région métropolitaine la plus touchée par les problèmes d’accès aux soins**. Interrogés par l’Institut Montaigne en 2019, 25% habitants de cette région ont déclaré n’avoir pas du tout accès à des services de soins.
La commune de Le Favril (Eure-et-Loir) fait partie d’une communauté de communes d’environ 22 000 habitants qui compte moins de 10 médecins généralistes. C’est un territoire déficitaire où la population est durement touchée par les difficultés d’accès aux soins.
**source : Drees

France,Hauts de France,