Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire

Jeudi, 8 novembre 2018, un hackathon inter-académique Grand Est pour lutter et prévenir le sexting non consenti.

Le sexting, c'est interdit (Photo credit: Pro Juventute on Visualhunt.com / CC BY)
Le sexting, c’est interdit (Photo credit: Pro Juventute on Visualhunt.com / CC BY)

Jeudi 8 novembre 2018, aura lieu en simultané dans les ateliers Canopé des 3 académies de la région Grand Est (Nancy-Metz, Reims et Strasbourg) un hackathon pour lutter contre le cuber-harcèlement sexiste et sexuel.
Cette action inter académique organisée dans le cadre de la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire est une première. Durant une journée, 74 élèves de 4e issus de 17 collèges de la région Grand Est travailleront sur la thématique de la prévention et de la lutte contre le sexting non consenti. Les travaux produits à l’issue de la journée feront l’objet d’une présentation et d’une remise de diplômes. Ils pourront également être utilisés pour sensibiliser dans les établissements les élèves au sexting non consenti.
Ce hakathon inter académique est coordonné par les référents harcèlement des académies de Nancy-Metz, Reims et Strasbourg.

 Un hackathon pour prévenir et lutter contre le « sexting » non consenti

Cette année, la journée de mobilisation contre le harcèlement scolaire est consacrée à la prévention et à la lutte contre le cyber harcèlement sexiste et sexuel avec un focus particulier sur le « sexting non consenti » : violences en ligne liées à la diffusion d’images intimes à l’insu de la victime.
Au service de cette action, un nouvel outil pédagogique : le hackhaton, initialement utilisé pour réunir des développeurs travaillant en équipe avec pour objectif de tester une idée et de produire un prototype.
Lors de cette journée de sensibilisation, ce sont 74 apprentis développeurs qui travailleront en équipe. Objectif : trouver et tester une idée pour aider la prévention et la lutte contre le sexting non consenti. À l’issue de la journée, les travaux produits seront présentés et les élèves participants recevront un diplôme de participation. Les productions pourront également être utilisées dans les établissements scolaires pour aider à la prévention et à la lutte contre le cyber-harcèlement.

 Un hackathon en simultané dans les 3 académies du Grand Est

Académie de Nancy-Metz

Lieu : Atelier Canopé 54, 95 rue de Metz – Nancy 7 collèges :
Collège Paul Verlaine de Malzéville ;
Collège Jules Ferry de Neuves-Maisons ;
Collège Les Avrils de Saint-Mihiel ;
Collège Charles de Gaulle de Fameck ;
Collège de l’Albe d’Albestroff ;
Collège Saint Exupéry d’Épinal ;
Collège Spitzemberg de Provenchères-sur-Fave.

24 élèves de 4e
6 équipes de 4 élèves
2 équipes d’adultes

Toutes les équipes seront « coachées » par des personnels de Canopé sur la méthode et l’élaboration de la production, et par des experts NAH (« Non au harcèlement ») en ressources. Un membre du centre pour l’éducation aux médias et à l’information (CLEMI) sera également associé à la manifestation.

Livrable : Des planches de bande-dessinée
Et après : Les productions seront valorisées et déployées dans les établissements

Académie de Reims

Lieu : Atelier Canopé , 17 boulevard de la Paix – Reims

5 collèges :
collège Pasteur de Vrigne-aux-Bois (Ardennes) ; collège La Villeneuve de Saint-André-les-Vergers (Aube) ; collège Université de Reims (Marne) ; collège Colbert de Reims (Marne) ; collège Anne Frank de Saint-Dizier (Haute-Marne).
20 élèves de 4e
5 groupes de 4 élèves et 2 groupes constitués par leurs accompagnateurs.
Tout au long de la journée, des ateliers auront lieu avec usage de tablettes et smartphones sur le thème du sexting non consenti : atelier de présentation de livres, atelier de sensibilisation et prévention, atelier post-it de réflexion, diffusion de documents (affiches, films…) de sensibilisation.

Livrable : Un livret sur le thème “Comment je peux aider à sensibiliser mes camarades pour arrêter la diffusion de photos intimes sans le consentement des victimes ?”.
Et après :
Remise de diplômes aux participants
Distribution du livret sélectionné par le jury dans les établissements de l’académie de Reims

Académie de Strasbourg

Lieu : Atelier Canopé 67, 23 rue du maréchal Juin – Strasbourg

4 collèges :
Collège Twinger (Strasbourg) ;
Collège Foch (Strasbourg) ; Collège Kennedy (Mulhouse) ; Collège Saint-Exupéry (Mulhouse).
30 élèves de 4e
6 groupes de 5 élèves
1 groupe d’adultes

Livrable : une présentation sur tablette sous forme de bande dessinée ou de roman photos de l’action à mettre en place pour prévenir et lutter contre le sexting non consenti.
Et après :
Un tee-shirt sera remis aux élèves.
Proposition faite aux élèves de devenir ambassadeurs contre le harcèlement dans leur établissement.
Les propositions seront réutilisées par les référents harcèlement dans les établissements pour la sensibilisation des élèves.

 À propos du sexting

En France, le terme sexting est entré dans le vocabulaire juridique en décembre 2013. Il désigne le fait d’envoyer et /ou d’échanger des sextos (textos à caractère sexuel souvent accompagnés de photos). L’application Snapchat, qui permet de prendre des photos, en théorie éphémères, a largement contribué à la propagation du sexto.
Que dit la loi ?
Code pénal, art. 226-1
Réprime les atteintes volontaires à l’intimité de la vie privée, notamment par la fixation, l’enregistrement mais aussi la transmission de l’image d’une personne sans son consentement.

Code pénal, art. 226-2.1

Est puni(…) le fait, en l’absence d’accord de la personne pour la diffusion, de porter à la connaissance du public ou d’un tiers tout enregistrement ou tout document portant des paroles ou des images présentant un caractère sexuel, obtenu, avec le consentement exprès

ou présumé de la personne ou par elle-même, à l’aide de l’un des actes prévus à l’article 226-1.

 Programme

9h30 : Ouverture de la journée 9h40 :
Présentation de la démarche du hackathon
Présentation du livrable
Apports sur le cyber harcèlement, le sexting et le sexting non consenti
9h55 : lancement du hackathon
10h : activité de cohésion : trouver un nom à l’équipe
10h10 : découverte du défi et problématiser
10h55 du concept à la solution
11h45 : pause déjeuné
13h : scénarisation
13h45 : création de la présentation et du pitch
15h : présentation des projets
16h15 : fin



Lire Aussi