« La chanson de geste de Garin le Loherain »

chanson de geste le Loherain

Le manuscrit restauré « La chanson de geste de Garin le Loherain » de Philippe de Vigneulles a été acquis par la Ville de Metz en 2018 et fait partie des 339 manuscrits médiévaux conservés par les Bibliothèques-Médiathèques de Metz.

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine 2019, le public est convié à la présentation du manuscrit « La chanson de geste de Garin le Loherain » de Philippe de Vigneulles, en présence de Dominique Gros, Maire de Metz, samedi 21 septembre à 17h à la basilique Saint-Vincent.
La présentation de ce manuscrit, qui raconte dans un style vivant et réaliste les démêlés d’un duc de Metz et de son lignage avec une autre maison nobiliaire, celle des Bordelais, au temps de Charles Martel et de Pépin le Bref, sera suivie d’une communication par Jean-Charles Herbin, Professeur émérite de Langue et Littérature françaises à l’Université Polytechnique des Hauts-de-France, et spécialiste de la Geste des Lorrains.

Le manuscrit « La chanson de geste de Garin le Loherain »

Ce manuscrit de 1220 pages sur papier, In-Folio (285 x 205 mm), datant d’entre 1515 et 1528 comporte :

– Trois illustrations en couleurs pleine page : la bataille d’Ancerville (p. 270), la rencontre entre les Lorrains et les Bordelais à Génivaux (p.
734), l’incident de la chasse au faucon (p.1150) ;
– Trois lettres historiées en couleurs : « E » illustre la rencontre de Charles Martel et du pape à Lyon (p271.), « P » l’assassinat de Garin par Lancelin, évêque de Verdun (p.735), « A » l’assassinat de Gerbert (p.1551).

Le texte est une copie soignée, de la main de copistes professionnels, mais certaines annotations supplémentaires pourraient avoir été rédigées par Philippe de Vigneulles lui-même, notamment plusieurs lettres dessinées à la plume et enrichies de dessins montrant généralement des figures humaines caricaturales.

La Chanson de Garin le Loherain est une épopée de 15 000 vers environ, datant de la fin du 12ème siècle.

La politique d’acquisitions patrimoniales de la Ville de Metz

Les BMM conservent une collection de 339 manuscrits médiévaux, survivants d’un ensemble plus vaste dont les plus belles pièces ont disparu, victimes des vicissitudes de la guerre, dans la nuit du 31 août 1944.
L’objectif de la politique d’acquisitions patrimoniales des Bibliothèques-Médiathèques de Metz est de mettre en valeur l’Histoire et la vie culturelle de Metz et du pays messin en complétant et en enrichissant les collections existantes de documents anciens, rares ou précieux et en assurant l’entrée de documents contemporains à caractère patrimonial.
Afin de rapprocher tous les publics de ces ressources souvent méconnues, les Bibliothèques-Médiathèques de Metz réalisent systématiquement un travail de mise en avant des dernières acquisitions, notamment dans les espaces publics du réseau des Bibliothèques-Médiathèques de Metz.

Les acquisitions qui sont dans le domaine public font en outre l’objet d’un plan de numérisation qui vise à leur mise en ligne sur Limédia Galeries, aux côtés d’autres documents des BMM qui illustrent particulièrement Metz et sa région.