Edition du vendredi 28 avril 2017

    Raymond Kopa : la mort d’une légende

    Le football français vient de perdre l’un des meilleurs attaquants de tous les temps. Symbole du mythique stade de Reims et du Real de Madrid dans les années 50 et 60, quadruple ballon d’or, Raymond Kopa est dé cédé aujourd’hui à l’âge de 85 ans.

    Raymond Kopa (capture FFFTV)

    Raymond Kopa (capture FFFTV)

    Les plus jeunes ne se souviennent pas de Raymond Kopa. Ce joueur talentueux fut pourtant l’une des plus grandes stars du football mondial. Fin tacticien, il fut le premier footballeur français à être transféré au Real de Madrid avec lequel il remporte la Coupe d’Europe des clubs champions à trois reprises.
    En 1958, il conduit les Bleus au Mondial. Cette année-là, un autre roi du foot est né : un brésilien du nom de Pelé. Cette année-là, Just Fontaine a marqué 13 buts, un record encore jamais égalé. Et Raymond Kopa fut élu meilleur joueur du tournoi.
    De son vrai nom Raymond Kopaszewski, ce fils d’immigrés polonais est né le 13 octobre 1931 à Noeux-les-Mines, dans le Pas-de-Calais. Très tôt il joue au football et se montre très doué pour le drible et l’attaque. Inscrit au club d’Angers, il rejoint le Stade de Reims en 1951 et remporte alors de nombreux trophées sur la scène nationale avec l’équipe champenoise.
    En équipe de France, kopa joue 45 matchs et inscrit 18 buts entre 1952 et 1962.Il participe à la Coupe du monde de 1954 puis de 1958. A six reprises il fut capitaine des Bleus.
    Kopa restera pour longtemps une légende du football français.

    E.L.

    Lire Aussi