Edition du mardi 22 août 2017

    Ce soir, face à face Fillon-Juppé

    Le dernier débat, ce soir, de la primaire à droite opposera deux anciens Premiers ministres dans une confrontation sans merci. Projet contre projet. Personnalité contre personnalité.

     57e3929c13493_a_juppeL’avantage est du côté de François Fillon qui a réalisé un score inattendu (40,1%) dimanche dernier. Alain Juppé (28,6%) donné grand favori il y a quelques semaines est donc contraint de jouer les challengers.
    Le maire de Bordeaux peut-il remonter son handicap ? Sur le papier, cela paraît très difficile puisque Nicolas Sarkozy (21%) et Bruno Le Maire (2,3%) ont appelé leurs électeurs à voter Fillon. L’écart paraît trop important pour être comblé d’ici le vote du deuxième tour, dimanche 27 novembre. Et les sondages, même s’il faut les prendre avec circonspection, donnent Juppé battu 65% contre 35%.

    Juppé à l’offensive

    D’où l’offensive de Juppé qui a souhaité aborder le deuxième tour « projet contre projet ». Au cours de ses meetings, Alain Juppé n’a cessé de porter des coups sévères au programme de son rival. Un programme qu’il juge « brutal » et « rétrograde ». Notamment la suppression de 500.000  postes de fonctionnaires en cinq ans, le droit des femmes et l’avortement. Mais aussi d’un point de vue sociétal : suppression de l’aide médicale d’urgence, réécriture de la loi sur le mariage entre homosexuels, fin de la durée légale du travail, augmentation de la TVA de deux points… Les réseaux sociaux se sont emparés de ces thèmes pour dénoncer le conservatisme pur et dur du programme Fillon.57e3923985498_f_fillon

    « Un grand professionnel » (Poutine)

    A cela, François Fillon rétorque avec le flegme qui le caractérise qu’il est libéral en économie, conservateur sur les questions de société. Il se veut d’une fermeté absolue sur les questions de sécurité et notamment dans la lutte contre le terrorisme.
    C’est donc en matière de politique étrangère que Fillon se distingue de Juppé. Oui, il prône l’alliance avec la Russie et même avec Bachar El-Assad pour éradiquer l’Etat islamique. Oui, Vladimir Poutine est un ami. Lequel d’ailleurs, le lui rend bien. « François Fillon se distingue des hommes politiques de la planète, affirme le maître du Kremlin. C’est un négociateur ardu et un grand professionnel. »

    Quel président serez-vous ?

    Voilà donc le contexte dans lequel va se dérouler le débat de ce soir. Il ne faut pas s’attendre à un pugilat comme pourrait le laisser croire les brutales attaques de ces derniers jours. Le face à face sera sans doute rude mais loyal. D’autant que le débat sera encadré par des thèmes imposés pendant 1 h 40 que durera cette émission politique. On parlera d’abord de la fonction présidentielle : quel président serez-vous ? Ensuite, les deux compétiteurs aborderont leur vision de la France pour les cinq prochaines années, d’un point de vue économique, politique, social…Il sera question aussi de politique étrangère, forcément, de l’Europe et de la mondialisation.
    Au cours des précédents débats, François Fillon a engrangé des points qui l’ont propulsé en tête du premier tour. Mais Alain Juppé lui réserve sans doute quelques petites surprises qui devraient rendre cette joute oratoire des plus passionnantes.

    M.G.

    Lire Aussi