Edition du samedi 16 décembre 2017

La Bretagne veut retrouver son identité

breizh 5sur5

Un dessin de l’artiste breton Sylvain Bouder

Plusieurs associations bretonnes militent pour la réunification de la Bretagne, donc à 5 départements. Manifestations en vue et grand rassemblement, le 24 septembre 2016 à Nantes.

Les comités locaux de Bretagne Réunis ont décidé de déployer des banderoles sur les ponts enjambant les routes et autoroutes de l’été pour appeler à une grande manifestation le 24 septembre prochain à Nantes pour la réunification de la Bretagne.
Le problème n’est pas nouveau mais les associations sont de plus en plus nombreuses et déterminées pour obliger les pouvoirs publics à rattacher administrativement le département de la Loire-Atlantique (chef-lieu Nantes) à la région Bretagne alors que le département est aujourd’hui  dans la région des Pays de Loire. Une véritable hérésie quand on sait que la Loire-Atlantique faisait partie depuis l’an 850 du royaume puis du duché de Bretagne.
Depuis la dernière réforme territoriale et la loi NOTRe, élus et associations régionales ont durci leurs positions. Par exemple, l’association Breizh 5/5 basée à Lannion plaide, comme son nom l’indique, pour une Bretagne à 5 départements. Elle a lancé une campagne d’affichage dans les communes, chez les commerçants et les particuliers. A l’entrée de nombreuses villes, on peut voir un panneau dessiné par l’artiste breton Sylvain Bouder où l’on voit cinq personnages symbolisant les cinq départements bretons vêtus d’hermine.

T-shirts et autocollants

Le conseil municipal de Quimper a décidé en juin 2016 de voter une résolution en faveur de la réunification de la Bretagne. Elle a apposé les panneaux de l’association Breizh 5/5 aux entrées de la ville. D’autres ont suivi puisque ce sont, au total, 19 communes qui s’affichent pour la réunification : Quimper, Guipavas, Gouesnou, Carhaix, Plouguerneau, Bourbriac, Callac, Plufur, Plounévez-Moëdec, Trévou-Tréguignec, Loudéac, Pontivy, Plomeur, Guipel, Langoët, St-Malo de Beignon, La Chapelle Caro, Blain, Saint-Viaud.
L’association Breizh poursuit son combat très pacifique pour convaincre désormais les acteurs économiques et culturels mais aussi chaque breton qui s’affichent pour la réunification en mettant des autocollants sur les vitrines ou en portant des T-shirt Breizh 5/5.
Après les vacances d’été, le combat va donc continuer pour faire de la grande manifestation de Nantes un grand succès populaire, le 24 septembre. Pour la réunification de la Bretagne, ici.

Emilien Lacombe

Lire Aussi