France
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Se développer à l’export : les aides à disposition des entreprises

Vous êtes chef d’entreprise et vous souhaitez développer votre activité en vous lançant à l’export ? Le secteur public peut vous aider en vous faisant bénéficier d’aides ainsi qu’en vous accompagnant dans le cadre de programmes spécialisés. Toutes les informations utiles avec Bercy Infos.

Import-export (Pixabay)
Import-export (Pixabay)

En France en 2016, 219 000 entreprises ont réalisé 672 milliards d’euros de chiffre d’affaires à l’export (source : Insee). Pour se lancer à l’international ou pour développer ce pan de leur activité, les entreprises peuvent bénéficier des aides des acteurs publics. Tour d’horizon des ressources mobilisables :

Se développer à l’export : les plateformes et services

Lire aussi : Pour votre projet export, pensez au Volontariat international en entreprise (VIE) avec Business France ! | Import-export : estimez vos droits et taxes à l’exportation

Se développer à l’export : les aides

  • Le prêt du Trésor par la direction générale du Trésor : pouvant aller de 10 à 70 millions d’euros et applicable à tous les types d’entreprise, le prêt du Trésor permet aux entreprises françaises de financer un projet d’infrastructure ou de service dans un pays étranger.
  • Le fonds d’études et d’aide au secteur privé (FASEP études) par la direction générale du Trésor : subvention de 100 000 à 900 000 €, destinée à tous types d’entreprises (prioritairement les PME), pour financer des études de faisabilité sur un secteur pilote, dans l’objectif de réalisation d’un projet aval.
  • Le FASEP innovation verte par la direction générale du Trésor : subvention de 100 000 à 900 000 €, destinée à tous types d’entreprises, afin de financer tout ou partie du « démonstrateur » du projet. L’objectif est de démontrer au pays bénéficiaire l’efficacité de certaines technologies françaises pour répondre à leurs besoins prioritaires de développement durable. Il permet à l’entreprise d’acquérir une première référence à l’export dans le pays visé, dans l’objectif de répliquer le projet et/ou de le déployer à grande échelle.
  • Le Prêt Croissance International par Bpifrance : pour bénéficier de prêt de 30 000 € à 5 000 000 €, sans garantie, pour financer la croissance à l’international.
  • L’ assurance prospection à l’international par Bpifrance : pour bénéficier du soutien financier et d’une assurance contre la perte subie en cas d’échec commercial.
  • Les prêts et outils proparco, par l’Agence française de développement (AFD) et proparco : financement de sociétés dont l’activité participe à la création d’emplois et de revenus décents, à la fourniture de biens et de services essentiels, ainsi qu’à la lutte contre le changement climatique.

Lire aussi : Sécurisez votre développement à l’international avec l’assurance prospection de Bpifrance | Bien débuter à l’export : les solutions de Business France

Se développer à l’export : les évènements, les informations pratiques et études

France