L’Orchestre Philharmonique de Strasbourg

Les Troyens de Berlioz enregistré à Strasbourg est reconnu comme “l’enregistrement de l’année”.

 

LES TROYENS
Le 9 avril se tenait au London Coliseum la cérémonie de remise des prix des International Opera Awards 2018. Fondé en 2013 par l’amateur d’opéra et philanthrope Harry Hyman, les Opera Awards existent non seulement pour célébrer des artistes établis, mais aussi soutenir la prochaine génération de talents lyriques.
L’enregistrement en avril 2017 à Strasbourg des Troyens de Berlioz (publié par Warner Classics/Erato) sous la direction de John Nelson et où brillent Michael Spyres, Marie-Nicole Lemieux et une Joyce DiDonato au sommet de son art, était appelé à faire date. Voilà qui est fait. Cet enregistrement qualifié d’anthologique à sa sortie a été reconnu comme enregistrement de l’année dans la catégorie Opéra.
L’occasion de rappeler que le coffret est toujours disponible à la caisse de l’OPS au prix exceptionnel de 25 €

Tchaïkovski Symphonie n°6, Pathétique

Invitation à l’écoute proposée par Benjamin Lassauzet
La Symphonie Pathétique est un véritable chant du cygne pour Tchaïkovski, qui décède neuf jours après sa création, dans des conditions qui restent ambiguës. Il a le temps de confier que son ultime symphonie a un programme caché : pourrait-il nous aider à comprendre les enjeux de la fin de sa vie ?
Mardi 17 avril à la Cité de la musique et de la danse de 18h à 19h30
Mercredi 18 avril Salle Marie Jaëll – PMC de 18h15 à 19h45 (entrée par Érasme)
entrée libre

J’ai écrit un petit concerto…

Avant-propos musical de Jean-Jacques Groleau
Ironie ou modestie ? Le “petit” concerto que Brahms dit composer en cette toute fin des années 1870 va en réalité se révéler une fresque immense, d’une puissance narrative et d’un souffle sans limites. Vingt ans après son premier essai (et quasi échec public) en la matière, Brahms décide d’opter ici pour une esthétique diamétralement opposée, mais en rien assagie ! L’apogée d’une certaine idée du romantisme ?
Jeudi 18 et vendredi 19 avril 2018 de 19h à 19h45 // Salle Marie-Jaëll (PMC, accès par Érasme). Entrée libre

VARIATIONS FIN DE SIECLE

Martin Bubandt
Martin Bubandt

Lorsque les deux compositeurs de cette soirée se rencontrèrent le jour de l’an 1888 à Leipzig chez Adolph Brodsky, le créateur du Concerto pour violon de Tchaïkovski, l’épouse du violoniste déclara qu’il s’agissait davantage d’une réunion d’enfants que d’une rencontre de grands compositeurs. Ils restaient de marbre devant leurs musiques respectives. On le comprend tant le romantisme contrôlé dans l’effusion des sentiments de Brahms s’oppose à l’hyper-sensibilité de Tchaïkovski. Cependant, les voici réunis sous la baguette de Thomas Søndergård.
Thomas Søndergård direction // Garrick Ohlsson piano
Brahms Concerto pour piano et orchestre n° 2 en si bémol majeur op. 83 (46’)
Tchaïkovski Symphonie n° si mineur op. 74, Pathétique (46’)
Jeudi 19 avril et vendredi 20 avril 2018 20h // Strasbourg, PMC Salle Érasme
Concert enregistré par Accent 4, la musique classique en Alsace (Diffusion le 14 septembre 2018 à 13h40 sous réserve de l’accord des artistes)
billets en vente en ligne sur www.philharmonique.eu

PLAY LIST

Ne manquez pas le concert de présentation de la saison 2018_2019 proposé par l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, sous la direction de son directeur musical Marko Letonja.
Vous découvrirez les nouveautés de la saison, abonnements, cycles, concerts en famille… les artistes invités, les chefs qui dirigeront la saison prochaine, et pourrez ainsi réserver les soirées que vous passerez en compagnie de votre orchestre.
Concert sur invitation
à retirer dès maintenant à la caisse de l’OPS (du lundi au vendredi, de 12h à 18h).
Ne manquez pas ce rendez-vous exceptionnel !
Jeudi 24 mai 2018 // 20h // Palais de la musique et des congrès

Attention film culte en ciné-concert !
“Je montrerai à ces gens ce que vous ne voulez pas qu’ils voient. Je leur ferai voir un monde sans vous, un monde sans lois ni contrôle, sans limites ni frontières, un monde où tout est possible. Ce que nous en ferons ne dépendra que de vous”. (The Matrix, Neo)
Sorti en 1999, Matrix raconte comment Neo (Keanu Reeves), un jeune hacker surdoué, découvre que l’univers est une illusion mise au point par une machine, qu’il doit combattre pour libérer l’humanité. Matrix est le premier volet de la trilogie Matrix qui se poursuivra avec les films Matrix Reloaded et Matrix Revolutions, sortis en 2003. Il est considéré comme l’un des films du genre le plus important de son époque.
L’OPS sera dirigé par Don Davis, compositeur américain, qui a composé la musique de la trilogie.
Samedi 26 mai 2018 20h // Strasbourg-Eckbolsheim, Zénith Europe
Tarif unique 20 € / Tarif jeune 6 € billets en vente en ligne sur www.philharmonique.eu

 



Lire Aussi