Edition du mardi 24 octobre 2017

Le GIGN raccompagne une ado à Paris

Une adolescente de 17 ans qui rentrait en bus de Nice à Paris a été oubliée par le chauffeur sur l’aire de repos de Montélimar après une pause pipi. Elle est rentrée chez elle sous haute protection.

téléchargementOn connaît le GIGN, ce groupement d’intervention de la gendarmerie nationale qui est une unité d’élite de la gendarmerie. Ses hommes sont formés et entraînés pour gérer les crises. Leurs missions concernent notamment l’intervention contre le terrorisme pour la libération d’otages, par exemple, les arrestations à haut risques dans les affaires de grand banditisme, la mise en sécurité et la protection de personnes ou de sites menacés (wikipedia).
Bref, on ne les attend pas pour convoyer une adolescente perdue sur l’autoroute. C’est pourtant bien ce qui s’est passé, mardi 19 juillet, comme le raconte le Dauphiné Libéré. Une adolescente de 17 ans qui rentrait en bus de Nice à Paris a été oubliée par le chauffeur sur l’aire de repos de Montélimar après une pause pipi.

Forcené à Bollène

La jeune fille qui se trouvait du coup sans papiers, sans argent et même sans téléphone a demandé de l’aide. Et c’est la gendarmerie de l’autoroute qui a été naturellement alertée. Alors que les gendarmes venaient prendre en charge la demoiselle, ils ont été appelés en urgence sur un autre point de l’autoroute. Ne pouvant pas aider eux-mêmes cette adolescente, ils l’ont confiée à leurs collègues du GIGN qui, venant de Bollène où ils étaient intervenus pour maîtriser un forcené, rentraient sur Paris.
La maman de l’ado a été contactée par téléphone et a donné son accord pour que sa fille abandonnée sur une aire d’autoroute soit raccompagnée chez elles sous très haute protection, dans le véhicule des super-gendarmes.

Lire Aussi