Deux millions de visiteurs pour la grotte de Chauvet 2

Une exposition sur les félins à la grotte Chauvet2 (Affiche)

C’est la réplique de la grotte de Chauvet, en Ardèche, qui prolonge sa première exposition temporaire « Des lions et des hommes  » jusqu’au 6 octobre 2019.

Site culturel emblématique de la région Auvergne Rhône-Alpes, la Grotte Chauvet 2 – Ardèche a accueilli 2 millions de visiteurs depuis son ouverture en avril 2015. Cette excellente fréquentation illustre l’engouement du public pour ce chef d’œuvre de l’humanité datant de 36 000 ans inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, et confirme la place de La Grotte Chauvet 2 – Ardèche parmi les grands sites internationaux.

Pour tout public

La Grotte Chauvet 2 – Ardèche est aujourd’hui le premier site touristique ardéchois et 5ème site de la région Auvergne RhôneAlpes.
« En un peu plus de 4 ans, La Grotte Chauvet 2 – Ardèche a émerveillé 2 000 000 de visiteurs venus de 148 pays. Avec une programmation culturelle riche et accessible à tous qui ponctue l’année, elle a œuvré à la transformation du paysage touristique ardéchois, plaçant le département parmi les destinations culturelles majeures et reconnues » explique Geneviève Rossillon, gérante de la société Kléber Rossillon.
En eff et, la réussite du site tient également au soin apporté à la médiation culturelle et scientifique : visites, ateliers et animations, événements, rencontres, projections, spectacles et performances pensés sur-mesure pour tous les publics ainsi que la Galerie de l’Aurignacien, véritable parcours immersif pour comprendre le Paléolithique, sa faune, sa flore et l’humanité d’il y a 36 000 ans.

L’EXPOSITION « DES LIONS ET DES HOMMES »

Inspirée par les nombreuses représentations de lions des cavernes dans la grotte Chauvet – la moitié de celles connues dans tout l’art pariétal – l’exposition explore un sujet inédit : les relations que les sociétés humaines ont entretenues avec les félins au fi l des âges et des continents à travers plus de 180 œuvres d’art exceptionnelles (objets sculptés et gravés, amulettes, céramiques, bustes ou masques…) issues de prestigieuses collections nationales et internationales.
Datée de 46 000 ans, la momie de lionceau congelée venant de Sibérie, république de Sakha, est présentée pour la première fois en France. Elle côtoie les animaux naturalisés tout droit arrivés des collections du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris, tout comme les œuvres exceptionnelles du musée du Louvre, du musée du quai Branly-Jacques Chirac, du musée Cernuschi à Paris ou du musée des Beaux-Arts de Lyon, mais aussi de la collection antique (Antikensammlung) et du musée ethnologique (Ethnologisches Museum) de Berlin…
Pendant des siècles, lions, jaguars, tigres et panthères ont marqué de leur force et de leur beauté les pensées et les croyances des hommes dans toutes les civilisations où ils ont cohabité : Europe préhistorique, Antiquité méditerranéenne et proche-orientale, Asie, Amérique du Sud et Afrique.
Au fi l des sept aires civilisationnelles abordées, l’exposition révèle une fascination quasi universelle de l’homme à l’égard des félins : léopard, emblème de pouvoir en Afrique de l’Ouest, jaguar déifi é dans les cultures précolombiennes, ou encore tigres et panthères des neiges protecteurs chez les peuples nomades d’Eurasie…

LA GROTTE CHAUVET : UNE DÉCOUVERTE HISTORIQUE

Le 18 décembre 1994, trois spéléologues (Eliette Brunel, Jean-Marie Chauvet et Christian Hillaire), découvrent à proximité du Pont d’Arc une grotte qui va bouleverser l’histoire de l’art et de l’Humanité.
Datés à 36 000 ans, les quelque 1000 dessins qui la constituent, d’une qualité esthétique et d’une originalité exceptionnelles, sont parfaitement conservés.
Unique au monde, elle a été inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2014. Mais trop fragile, elle n’a jamais été ouverte au public. Pour partager ce premier chef d’œuvre de l’Humanité, la Grotte Chauvet 2 – Ardèche a ouvert ses portes en 2015, et off re un regard unique sur l’art préhistorique et les premiers mythes connus, il y a 36 000 ans.