Monde
Partager
S'abonner
Ajoutez IDJ à vos Favoris Google News

Covid-19 : situation en France et dans le monde au 9 avril 2020

Le général (2s) Dominique Delawarde, ancien officier de renseignement spécialiste des questions internationales et notamment des États-Unis, livre chaque matin une analyse précise de la situation internationale. Aujourd’hui il explique la légère baisse de décès par la non déclaration par la France des morts dans les Ehpad.

Carte Johns Hopkins University
Carte Johns Hopkins University

Remarques liminaires

1 – Assailli de questions sur la sincérité des données transmises par les autorités de santé des Etats et en particulier des Etats qui gèrent mieux que nous la crise pandémique, je réitère ma réponse : dans le contexte de mondialisation et de numérisation dans lequel nous vivons, il est extrêmement difficile à un Etat, quel qu’il soit, de dissimuler aux yeux du monde des dizaines de milliers de morts liés à la pandémie.

Pourquoi ? Parce qu’il y a dans tous les pays touchés un nombre très importants de témoins répartis sur l’ensemble du territoire (représentants de l’OMS, diplomates, hommes d’affaires étrangers restés sur place, couples de binationaux, agences de presse étrangères, grands reporters, espions de tous pays, ONG, dissidents travaillant au sein même de l’appareil d’Etat….). Nombre de ces témoins, mal intentionnés à l’égard du pays hôte, feraient surgir très rapidement, avec les moyens de communication modernes, les preuves incontestables d’une fraude massive. L’État tricheur n’en sortirait pas gagnant.

Labos vétérinaires

Par ailleurs, la Chine et la Russie, principales cibles de ces allégations ou de ces insinuations ne sont pas les seuls pays eurasiatiques à gérer mieux que nous cette pandémie. Certains ont même fait mieux que la Chine et que la Russie. Faut-il vraiment accuser de «fraude au bilan» tous les pays qui ont fait mieux que nous (dont le Japon, la Corée du Sud, Singapour qui sont nos alliés?).

Plutôt que de chercher désespérément à insinuer que les autres trichent pour tenter de relativiser les résultats désastreux des stratégies de certains pays occidentaux (dont le notre) dans la gestion de la pandémie, nos gouvernances et nos journalistes mainstream gagneraient à faire preuve d’humilité et à chercher ce qui ne va pas chez nous.

2- Dans ce qui ne va pas, nous avions évoqué, il y a deux jours, le scandale des tests «coronavirus» qui pourraient être pratiqués, en grand nombre, par les laboratoires vétérinaires parfaitement équipés pour le faire. Monsieur Véran, ministre de la Santé semble s’être enfin réveillé et vient d’autoriser, par décret, les laboratoires vétérinaires publics à pratiquer les tests Covid-19.

https://www.lepoint.fr/sante/coronavirus-les-laboratoires-veterinaires-commencent-enfin-les-tests-08-04-2020-2370637_40.php

Pourquoi avoir attendu si longtemps (près d’un mois) pour prendre enfin une décision de bon sens ?

3- Dans la sincérité des données fournies par les autorités de santé françaises, pourquoi le nombre des décès en EHPAD de la journée d’hier (plusieurs centaines) ne figure-t-il pas dans le bilan quotidien ? Pourquoi le compteur du nombre de tests pratiqués sur la population est-il bloqué à 224.254 depuis 3 jours ?

4 Conseils du jour

Lire le très bel et court article d’ Adeline Baldacchino (3 minutes)
Visionner cette vidéo de 9 minutes
prendre connaissance de ceci ( 1 minutes)

Point de situation au 9 avril 0h00 GMT

Depuis le début de l’épidémie

209 pays ou territoires ou bateaux (2) ont été affectés par le virus, pour 1 513 640 (+82 659) cas déclarés.
88 418 décès (+ 6 382 hier) ; 329 731 guérisons (+ 28 761 hier) ;
1 095 491 patients (+ 48 545 hier) en cours de soins, dont 48 078 en état critique (+ 187 hier).
A noter que:
12 pays ou territoires ne seraient pas affectés par l’épidémie à ce jour ( Corée du Nord, Yémen, Tadjikistan, Turkménistan, Lesotho, Comores, Tonga, Salomon, Marshall, Micronésie, Palaos, Sao-Tomé-et-Principe)
30 pays ou territoires ont eu de 1 à 10 cas détectés depuis le début de l’épidémie (20 d’entre eux ne comptent aucun décès, et les 10 autres ne comptent, au total, que 11 décès.)
54 pays ou territoires comptent entre 11 et 100 cas détectés depuis le début de l’épidémie pour un total de 84 décès.
Sur les 209 pays ou territoires concernés par l’épidémie, 104 ont déclaré de 0 à 4 décès…..
6 382 nouveaux décès du coronavirus (- 983 par rapport à la veille) dans la seule journée du 8 avril. Cela représente près de deux fois les pertes de la Chine depuis le début de l’épidémie, en une seule journée.

10 pays ont déclaré plus de 2 000 décès depuis le début de l’épidémie (Italie, Espagne, USA, France, Chine, Iran, Royaume Uni, Pays Bas, Belgique, Allemagne)

Sur les 88 418 décès enregistrés dans le monde depuis le début de l’épidémie, 79 341 l’ont été dans ces 10 pays (89,7%) et 77 095 (87,2%) dans les pays occidentaux (US, UE, OTAN).

5882 des 6382 décès d’hier (92%) sont « US, UE, OTAN ». C’est ce camp qui paiera le prix le plus fort tant sur le plan humain que sur le plan économique (récession inévitable, crise économique possible).

Châtiment divin

Au niveau de la planète, les indicateurs de l’épidémie semblent se stabiliser. Le nombre de nouveaux cas détectés, en très légère baisse, reste élevé, celui des décès baisse et celui des cas critiques est en légère hausse. La baisse des décès est, en partie, imputable à la non déclaration par la France de ses décès en EHPAD pour la journée du 8 avril.
Les bilans les plus lourds de la journée d’hier restent ceux des USA, de la France (si l’on ajoutait les décès en EHPAD du 8 avril et du Royaume Uni qui continuent, à eux trois, d’enregistrer près de la moitié des nouveaux cas détectés sur la planète (48%), plus de 53% des décès et de 37% des cas critiques.
Chacun peut constater que, par une triste coïncidence, ces trois pays qui souffrent le plus aujourd’hui, et souffriront le plus dans les jours qui viennent, sont ceux qui ont fait le plus souffrir les autres, hier, sous leurs bombardements d’ingérence. Seraient-ils l’objet d’un châtiment divin ?
Pour relativiser encore et toujours les bilans humains de cette pandémie, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) nous apprend que, chaque année, la grippe saisonnière est responsable de 5 millions de cas « graves » qui entraînent entre 280 000 et 600 000 décès. Le Covid-19 n’a, à ce jour, affecté que 1,5 million de personnes dont moins de 170 000 cas graves qui se sont traduits par 88 418 décès.
La situation de l’Italie s’améliore. Celles de l’Espagne et de l’Allemagne semblent stabilisées, avec une légère poussée de fièvre pour l’Allemagne, et celle de l’Iran est en légère amélioration.

Reprenons pays par pays

Pour les USA, les indicateurs se sont stabilisés à un niveau très élevé. Le nombre de décès quotidiens devrait approcher, voire dépasser les 2 000 pour le reste de la semaine.
La France aurait dû garder sa deuxième place aujourd’hui si l’on avait tenu compte des décès en EHPAD (non déclarés pour la journée du 8 avril). Elle l’a cédé temporairement au Royaume Uni. Nous verrons bien demain. Avec 10 869 décès, son bilan est déjà 3 fois plus lourd que celui de la Chine en fin d’épidémie et plus de 4 fois celui de l’Allemagne.
On peut se demander pourquoi, avec un nombre égal de cas enregistrés, l’Allemagne a guéri deux fois plus de ses patients que la France. La réponse est probablement que l’Allemagne qui a beaucoup testé (6 fois plus que la France dont le compteur de tests déclarés semble bloqué à 224000), a détecté et soigné ses patients plus tôt et avant que leur état ne se soit détérioré. Le résultat est là: deux fois plus de guérisons à ce jour et quatre fois moins de décès. A ceux qui ne le sauraient pas encore, la stratégie «tester le plus possible, diagnostiquer et traiter au plus tôt» est la stratégie préconisée par Didier Raoult depuis près d’un mois……
La bonne nouvelle est que la France va (enfin) commencer à tester davantage en utilisant les laboratoires vétérinaires. Mieux vaut tard que jamais…. La mauvaise nouvelle, c’est que quelques membres d’équipage de son unique porte avion nucléaire semblent avoir contracté le virus. Cet incident malheureux a contraint le fleuron de notre flotte à cesser ses activités du moment.
Le Royaume Uni a incontestablement rejoint le duo de tête avec une forte augmentation des nouveaux cas et des décès. Des bilans compris entre 800 et 1000 décès chaque jour devraient être enregistrés dans les jours prochains.
L’Allemagne a une poussée de fièvre dans ses indicateurs mais tout reste sous contrôle.
Belgique, Pays Bas, Espagne et Italie ont des situations stables.
La Turquie, le Brésil et la Suisse devraient franchir le cap des 1000 décès avant la fin de la semaine.
Le Canada et la Russie déclarent des bilans qui restent bons. Eux aussi testent beaucoup, détectent, diagnostiquent, traitent et guérissent sans attendre……

Carte et chiffres

France,Monde,