Comment devenir une « Bonne épouse »

« C’est un film féministe », confie le réalisateur Martin Provost, qui nous plonge dans le quotidien d’une école ménagère au printemps 1968, en Alsace. « Ce film s’inscrit dans le mouvement actuel », constate le cinéaste. Rencontre avec le réalisateur lors de l’avant-première de son film au Caméo, à Nancy.