Police Aux Frontières

Gros malaise à la PAF 54

Ils n’en peuvent plus. Dépression, maladie, ras-le-bol. Et même vol d’une arme dans le service de la Police Aux Frontières de Mont-Saint-Martin et de Nancy. Les fonctionnaires mettent en cause « l’incompétence » de leur hiérarchie, une commandante en poste depuis 14 mois. Le secrétaire zonal de l’UNSA-Police, Yves Milla est avec eux pour dénoncer les abus.