« Il a souvent l’air coupable, je voulais en faire un personnage ambigu, complexe », dit le réalisateur du personnage principal joué par Fabrizio Rongione (à droite).

« Il a souvent l’air coupable, je voulais en faire un personnage ambigu, complexe », dit le réalisateur du personnage principal joué par Fabrizio Rongione (à droite).

« Une part d’ombre » : faites entrer l’accusé

« Le plus important pour moi, c’est le procès social », confie le réalisateur belge Samuel Tilman, qui a tourné dans les Vosges une partie de ce polar psychologique.