Détection de neutrino (à gauche) et antineutrino (à droite) dans le détecteur Super-Kamiokande au Japon. T2K International Collaboration / Kamioka Observatory, ICRR, the University of Tokyo., Author provided

Détection de neutrino (à gauche) et antineutrino (à droite) dans le détecteur Super-Kamiokande au Japon. T2K International Collaboration / Kamioka Observatory, ICRR, the University of Tokyo., Author provided

Les neutrinos fêlent le miroir entre matière et antimatière

Des résultats récents montrent que la matière et l’antimatière ne se comportent pas tout à fait pareil. Partons sur la piste des neutrinos pour comprendre comment la matière a pris le dessus.

Le LHC du CERN illustre bien la nécessité d'appareil de plus en plus grands pour sonder l'infiniment petit. Shellac/Flickr, CC BY-SA

Le LHC du CERN illustre bien la nécessité d'appareil de plus en plus grands pour sonder l'infiniment petit. Shellac/Flickr, CC BY-SA

Voyage au cœur de la matière : mesurer l’infiniment petit

Le mot atome vient du grec « insécable », pourtant on sait maintenant qu’il peut être brisé et est constitué d’éléments plus petits. Jusqu’où pourrons-nous descendre dans l’infiniment petit.