ROYAUTE - KATE MIDDLETON - PRINCE WILLIAM - MARIAGE - WEDDING. Londres 26 avril 2011. Les drapeaux anglais (Union Jack) flottent dans les rues de Londres, ici Regent's Street. PHOTO Alexandre MARCHI.

Le Royaume désuni, ou le « bateau ivre »

Crise économique, financière, politique et, plus grave encore, crise morale : le Royaume-Uni est en pleine tourmente depuis le vote du 23 juin. Et doit maintenant se consacrer à sa sortie de l’UE.

La sortie du Royaume-Uni est une déchirure pour l'Europe

La sortie du Royaume-Uni est une déchirure pour l'Europe

Brexit : le saut dans l’inconnu

Voilà, c’est fait ! Le Royaume-Uni a choisi de sortir de l’Union européenne avec 52% de votes favorables. C’est un séisme considérable qui attend les Britanniques. Toute la construction européenne est remise en cause. Et personne ne peut mesurer les conséquences politiques, économiques et sociales de ce divorce unique dans l’Histoire.

Le "Brexit" en srabble

Le "Brexit" en srabble. Crédit : Flickr / Jeff Djevdet speedpropertybuyers.co.uk/.

« Brexit », avantage France ?

Aujourd’hui, les Britanniques vont aux urnes pour décider s’ils veulent rester ou non dans l’Union européenne. ce vote arrive à point nommé : difficile de nier, en effet, que l’Union européenne (UE) est arrivée à un tournant politique, après les soubresauts des deux dernières années. Perte d’influence, de poids diplomatique, d’attractivité commerciale, le « oui » risque d’être lourd de conséquences.

ROYAUTE - KATE MIDDLETON - PRINCE WILLIAM - MARIAGE - WEDDING. Londres 26 avril 2011. Les drapeaux anglais (Union Jack) flottent dans les rues de Londres, ici Regent's Street. PHOTO Alexandre MARCHI.

Suspicieux, nostalgiques, désorientés : un portrait des « brexiteurs »

54 % des Britanniques de plus de 55 ans se déclarent favorables à la sortie de l’UE. Déroutés par un monde globalisé qu’ils ne comprennent pas, ils souhaitent retrouver leur souveraineté nationale.