Edition du samedi 29 avril 2017

    Voile : Thomas Coville, roi du monde

    Le marin breton a effectué le tour du monde à la voile en solitaire et sans escale en 49 jours, 3 heures et 7 Minutes.

    « Vous êtes extrêmement connecté pendant 49 jours avec votre bateau, avec la nature et d’un seul coup, le rêve de dix ans de travail arrive » a déclaré le skipper à France Info, dimanche 25 décembre après avoir bouclé le tour du monde sur son maxi-trimaran de 31 mètres de long et 21 mètres de large, équipé de foils, soit 52.597 km (28.400 miles) à la vitesse moyenne de 24,09 nœuds (45 Km/h). Et donc avec plus de 8 jours d’avance sur le précédent record de 2008.

    C’est un exploit formidable pour ce Breton de 48 ans parti le Brest le 6 novembre. Il est attendu ce lundi à Brest après passé une dernière nuit sur l’eau, avec toute son équipe, pour décompresser. Le marin éprouve « un mélange d’émotion puissante et dense qui vous monte du fond des tripes ».

    Cinquième tentative

    Cet exploit salué par les plus grands marins de la planète vient couronner l’obstination du Breton qui a déjà bouclé deux fois le tour du monde et abandonné aussi à deux reprises. Mais la cinquième tentative fut la bonne. Elle a nécessité deux années de préparation.
    Thomas Coville est le troisième marin a établir un record du tour du monde à la voile, en multicoque et sans escale après Francis Joyon en 2004 et Ellen Mc Arthur (en 2005).
    Si Thomas Coville a pu réaliser une telle performance, c’est évidemment grâce à son multicoque équipé de foils qui permettent de tenir le bateau hors de l’eau, mais c’est surtout grâce à ses qualités de marin, capable de manœuvrer la grosse machine par tous les temps. Une épreuve pour laquelle il a dû se préparer pendant deux ans, aussi bien physiquement que mentalement.
    Mais les records sont faits pour être battus. Avis aux amateurs !

    E.L.

     

    Lire Aussi