Edition du mercredi 13 décembre 2017

Grand meeting aérien à Chambley (54)

Le site de Chambley-Planet’Air accueillera les 2 et 3 juillet prochains, la première édition du Free Flight World Masters à Chambley, un show aérien gratuit réunissant les meilleurs spécialistes de la voltige aérienne du monde entier.

Capture.JPG chambleySoutenu par la Région Grand Est et organisé par SportVision et Bleuciel Airshow Organisation, le Free Flight World Masters est un spectacle aérien de très haut niveau accessible à tous, qui combine le sensationnel de la voltige à la vitesse extrême de la Formule 1.
Dans une ambiance festive, cet événement proposera cinq parties, animées par un speaker professionnel spécialiste des grands rendez-vous sportifs internationaux :

  • des « battles » de figures de voltige imposées et chronométrées en présence des meilleurs pilotes de voltige du monde,
  • des démonstrations de voltige en « libre intégral » avec ces mêmes pilotes,

  • un show à terre accompagnant les prouesses aériennes retransmises sur écran géant,

  • des démonstrations d’avions civils et militaires exceptionnels,

  • une remise des prix sur le podium FFWM et une séance de dédicaces des pilotes qui clôtureront ce spectacle sensationnel.

Les « battles » se dérouleront comme suit :
Top 8
Quatre « battles » voient s’affronter 8 pilotes à plus de 300 km/h pour n’en retenir que quatre qui disputeront le Top 4 (demi-finale). A l’issue de chaque « Battle », les pilotes éliminés se livrent à un « libre intégral » d’une durée de 2min30.
Top 4
Deux « battles » voient s’affronter 4 pilotes pour n’en retenir que deux qui disputeront la Finale.
Finale
Les deux pilotes présentent leur programme en « libre intégral » d’une durée de 4 min et le public désigne le vainqueur à l’applaudimètre.
Super finale
Le vainqueur de la Finale rencontrera lors d’une Super Finale en « libre intégral » le champion du monde de voltige, le Capitaine Alexandre Orlowski de l’Equipe de Voltige de l’Armée de l’Air.
Associés au Free Flight World Masters, les 100 000 spectateurs attendus assisteront à un show aérien exceptionnel avec la participation d’une cinquantaine d’avions de la prestigieuse Patrouille de France, du Rafale Solo Display de l’Armée de l’Air, d’hélicoptères de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre et d’autres avions de légende.
D’autres animations viendront agrémenter la manifestation : expositions, simulateurs de vol, spectacle sur scène avec chanteurs, artistes et personnalités sportives, etc.

Les pilotes du Free Flight World Masters

 

Alexis BUSQUE :

EXTRA 300 EVAA ARMÉE DE L’AIR

Numéro 57, 35 ans, 2 800 heures de vol

Pilote de l’Equipe de Voltige de l’Armée de l’Air- Vice-Champion de France biplace 2012

Nicolas IVANOFF :

EDGE 540 HAMILTON

Numéro 27, 47 ans, 6 800 heures de vol

Champion du monde par équipe (2001-2002)

Equipe de France 1995-2005 et 2012-2013
Frédéric CHESNEAU :

SUKHOÏ 26, Numéro 28, 43 ans, 1 200 heures de vol

10 ans en Equipe de France Advanced et Unlimited Champion du monde advanced 2002

 

Eddy DUSSAU :

EXTRA 260 TAKE OFF SMOKE ON

Numéro 8, 41 ans, 8 600 heures de vol

10 ans en équipe de France

Champion du Monde et d’Europe par équipe catégorie Unlimited

Vice-Champion du monde 2000


Franck SOUBRANE :

PITTS S2 FREE FLIGHT

Numéro 7, 48 ans, 14 000 heures de vol

Chef Pilote du Free Flight World Masters

Equipe de France « Advanced » (2000-2006)

Champion d’Europe du libre

Champion d’Europe par équipe

Vice-Champion de Monde par Equipe

 

Philippe VARINOT :

PITTS S2 FREE FLIGHT

Numéro 7, 48 ans, 14 000 heures de vol

Chef Pilote du Free Flight World Masters

Equipe de France « Advanced » (2000-2006)

Champion d’Europe du libre

Champion d’Europe par équipe

Vice-Champion de Monde par Equipe

 

Éric TRICOIRE :

EXTRA 330 LX

52 ans, 600 heures de vol

Pilote professionnel avion et voltigeur

 

L’Armée de l’air

L’Armée de l’air française est l’une des quatre composantes des Forces armées françaises avec l’Armée de Terre, la Marine Nationale et la Gendarmerie nationale.

Elle reçoit principalement cinq attributions de défense : la connaissance/l’anticipation, la prévention, la dissuasion, les interventions et la protection.

L’avion de combat utilisé par l’Armée de l’air française est le Rafale de Dassault.

La Patrouille de France et l’Equipe de Voltige de l’Armée de l’Air sont les ambassadeurs de l’Armée de l’air française en France et dans le monde.

  • Le SIRPA Air

Le Service d’information et de relations publiques de l’armée de l’air (SIRPA Air) est le service de communication de l’Armée de l’air française.

Ses missions sont multiples : Il s’agit de faire l’interface entre l’Armée de l’air et les différents médias, d’organiser toute la communication ainsi que la publication des différents magazines concernant l’Armée de l’Air.

  • Le Rafale de l’Armée

Le Rafale de Dassault Aviation est un avion de combat multi-rôle développé pour l’Armée de l’Air Française. L’avion est à ailes delta et plans canard, à commandes de vol électriques. Il utilise des éléments de furtivité passive et active, c’est à dire des éléments qui le rendent moins détectable et identifiable. Pour la supériorité aérienne, il utilise des missiles air-air et un canon alors qu’en bombardement tactique, il utilise des bombes guidées laser, des missiles de croisière ainsi que des missiles anti-navires. Enfin, pour un bombardement stratégique, le Rafale est équipé d’un missile nucléaire.

La Patrouille de France

 

La Patrouille de France (PAF pour Patrouille acrobatique de France) est la patrouille acrobatique officielle de l’Armée de l’air française créée en 1953. Avec l’Équipe de voltige de l’armée de l’air, sa mission est de représenter l’armée de l’air, et d’être l’ambassadrice de l’aéronautique française à l’étranger. Elle est composée de 9 pilotes et de 35 mécaniciens, elle partage son emploi du temps entre la saison hivernale (entraînement), et la saison estivale (manifestations aériennes).
Elle ouvre traditionnellement le défilé du 14 Juillet, à Paris et vole sur Alpha Jet, mais réalise avant tout une démonstration d’une vingtaine de minutes alternant changements de formations et croisements impressionnants. Ces démonstrations sont commentées par le directeur des équipes de présentation de l’armée de l’air, pilote de chasse également, ainsi que par l’officier des relations publiques. Chaque vol est filmé à partir du point central par l’un des trois spécialistes photo/vidéo, où se trouve également un pilote (souvent le pilote remplaçant) chargé notamment d’assurer l’interface entre la patrouille et le contrôle, et garantir ainsi la sécurité des vols.

 

Chambley Planet’Air : un site réaménagé

 Dans le cadre de sa politique d’aménagement des territoires, le Conseil Régional du Grand Est a entrepris depuis 2009 des travaux de réaménagement de l’ancienne base militaire de l’OTAN, pour offrir aux usagers un équipement régional performant doté d’installations modernes. C’est ainsi qu’est né le site de Chambley Planet’Air dédié aux activités aéronautiques et de loisirs. Au total, ce sont plus de 53 M€ qui ont été investis par la Région pour aménager ce site.
Le site réaménagé dispose des équipements suivants :

  • Un aérodrome unique en France

Sur 200 hectares, l’aérodrome de Chambley regroupe 3 pistes parallèles permettant la pratique de tous les sports aériens (avions, ULM, planeurs, montgolfières, parachutisme, kite-surf, aéromodélisme, etc.) ainsi que 3 stations de ravitaillement. A noter que l’aérodrome de Chambley Planet’Air est le 1er d’Europe et le 2ème au monde équipé d’un balisage lumineux à LEDs.

  • Un pôle dédié à la pratique des activités aéronautiques

6 hangars de 2 400 m2 dédiés aux activités aéronautiques ont été réaménagés par la Région, avec des matériaux respectueux de la préservation de l’environnement. Plus de 1 000 adhérents fréquentent ce lieu au sein d’une dizaine d’associations. Un espace est réservé à l’organisation de grands événements tels que le Mondial Air Ballons. Le pôle offre également un site regroupant des activités de loisirs de proximité (boulodrome, city-stade) et une aire d’accueil pour les utilisateurs de camping-cars.
Enfin, le hangar 810, dernier équipement rénové (en 2015) a pour vocation d’accueillir les publics en formation aéronautique. Une centaine d’étudiants y suivent des formations professionnelles aux métiers de l’aéronautique et de l’aéronavale.

  • Un site favorisant l’implantation d’entreprises et la création d’emplois

On compte à ce jour plus de 300 emplois sur le site répartis dans 19 entreprises. Se sont notamment installés : une usine de séchage de bois, une société de stockage de céréales, une société de sécurité, un restaurant, une entreprise de fabrication de portes et fenêtres en PVC, des associations en lien avec l’aéronautique, etc.

  • Un circuit automobile

La Sarl Francis Maillet Compétition assure la gestion et l’exploitation d’un circuit automobile et d’un hangar de 3 300 m2.

  • Une voie de contournement pour mieux connecter le site au territoire

Lire Aussi