Edition du samedi 22 juillet 2017

    Daech revendique l’attentat de Manchester

    L’Etat Islamique a revendiqué l’attentat qui a fait 22 morts et une soixantaine de blessés à Manchester (Royaume-Uni) dans la nuit de lundi à mardi. Parmi eux, de nombreux enfants et adolescents. Un kamikaze s’est fait exploser près d’une salle de concert où se produisait la chanteuse américaine Ariana Grande.

    Une explosion a fait au moins 19 morts et 50 blessés, lundi 22 mai vers 22h30 (23h30, heure française), aux abords de la Manchester Arena, une salle de concert de Manchester (Royaume-Uni). Le concert de la chanteuse américaine Ariana Grande venait de se terminer. « Nous travaillons à établir tous les détails de ce qui est traité par la police comme une épouvantable attaque terroriste », a déclaré la Première ministre britannique Theresa May.

    Un important dispositif policier et de secours a été dépêché sur place. Le service d’ambulances du nord-ouest du Royaume-Uni a invité les patients à limiter leurs appels aux cas de danger de mort, car ses ressources étaient concentrées sur la Manchester Arena. La police a invité les habitants à éviter la zone, et la gare de Manchester Victoria, adjacente à la salle de concert, a été évacuée.
    Le bilan provisoire de cette attaque en fait la plus meurtrière du Royaume-Uni depuis les attentats de Londres en 2005, qui avaient tué 52 personnes. En mars, une attaque visant le Parlement britannique avait fait 4 morts.

    Lire Aussi