Edition du lundi 20 novembre 2017

Rapt de Mexy : huit ans pour Bertoldi

Le tribunal correctionnel de Nancy a condamné Marc Bertoldi pour l’enlèvement d’une jeune femme contre rançon.

Marc Bertoldi fiché au grand banditisme

Marc Bertoldi fiché au grand banditisme (capture Youtube)

Du grand banditisme. L’affaire s’est jouée le 29 juin 2014, dans la région de Longwy, à Mexy, précisément. Une jeune femme, Stéphanie, est enlevée sous les yeux de son ami, Gérard Lopez, un riche luxembourgeois. Quelques jours plus tard, la jeune femme est reconduite, saine et sauve, près de chez ses parents par un homme bien connu des services de police et de la justice, Marc Bertoldi. Il est fiché au grand banditisme, soupçonné d’une kyrielle de faits d’armes comme le vol de diamants à l’aéroport de Bruxelles.
Il affirme avoir joué les intermédiaires entre les kidnappeurs et Gérard Lopez en faisant jouer son réseau personnel dans le milieu des voyous. Il a touché 300.000 € en guise de récompense.
Les policiers de la PJ de Nancy le soupçonnent au contraire, d’être le commanditaire de cet acte crapuleux. Marc Bertoldi a été jugé, lundi et mardi 6 et 7 février 2017 par le tribunal de Nancy avec quelques comparses. Malgré quelques approximations dans la procédure qu’ont relevé les avocats de la défense, notamment Me Olivier Rondu, Bertoldi a été reconnu coupable et condamné à huit ans de prison. Trois autres prévenus ont été condamnés à des peines allant de un à quatre ans de prison.

E.L.

Lire Aussi