Edition du dimanche 25 février 2018

Allemagne : le terroriste présumé arrêté

 

Le jeune fugitif syrien de 22 ans, Jaber Albakr, soupçonné de préparer un attentat, a été arrêté à Leipzig, annonce la police allemande.

police-allemandeLa traque du terroriste présumé a commencé samedi après que les services de renseignement ont alerté leurs collègues sur le projet d’attentat de Daech, sans doute dans un grand aéroport allemand. Les enquêteurs ont alors perquisitionné l’appartement de Jaber Albakr, 22 ans, un jeune syrien domicilié à Chemnitz, dans l’est de l’Allemagne.
Si le locataire s’était envolé, les policiers ont trouvé chez lui un explosif très dangereux, le TATP, que les artificiers de l’Etat islamique ont souvent employé, notamment lors des attentats de Paris (130 morts en novembre 2015) et de Bruxelles (32 morts en mars 2016).
Une vaste chasse à l’homme s’est alors engagée dans tout le pays. Un complice présumé a été interpellé samedi et présenté à un juge. En réalité, il était le véritable locataire de l’appartement de Chemnitz. Soupçonné de complicité dans la préparation d’un attentat, l’individu a été mis en examen et placé en détention.

Plus d’un million de migrants

Restait à mettre la main sur le suspect numéro 1. L’enquête a permis de « loger » le suspect à Leipzig où il a été interpellé. Jaber Albakr était hébergé par deux autres syriens.
La presse allemande précise que Jaber Albakr est originaire de la ville de Saasaa, au nord-ouest de Damas en Syrie. Il était arrivé en Allemagne l’année dernière en tant que réfugié. Depuis, il était sous la surveillance des services de renseignements allemands qui suivaient ses relations avec Daech via Internet.
L’Allemagne qui a accueilli plus d’un million de migrants au cours de l’année 2015 n’a pas été épargnée par les attaques terroristes. On se souvient notamment de l’attentat suicide d’un Syrien qui a fait 15 blessés, en juillet dernier, et d’une attaque à la hache qui a fait cinq blessés.

E.L.

Lire Aussi