Aude : le suspect abattu

La prise d’otages dans un supermarché de Trèbes, dans l’Aude est terminée. Le suspect a été abattu par les forces de l’ordre. Le bilan fait état de trois morts et deux blessés.

Après 4 heures d’angoisses au cours desquelles un présumé terroriste  a pris en otage les clients du supermarché U de Trèbes, non loin de Carcassonne, l’assaut a été donné par le GIGN. Le forcené, qui a refusé de se rendre malgré les suppliques de sa mère et de ses sœurs, a finalement été abattu.

Attentat et prise d’otages dans l’Aude

Il y aurait au moins de deux morts et une dizaine de blessés au cours d’une attaque terroristes à Trèbes, près de Carcassonne.

Attaque à Trèbes, dans l'Aude (Google)
Attaque à Trèbes, dans l’Aude (Google)

Un homme puissamment armé se réclamant de l’Etat Islamique s’est retranché, ce vendredi 23 mars 2018 en fin de matinée, dans un supermarché U de Trèbes, non loin de Carcassonne (Aude).
Un peu plus tôt, à une dizaine de kilomètres de là, le même homme a tiré plusieurs coups de feu en direction de quatre CRS qui étaient en train de faire un footing matinal. L’un d’entre eux a été blessé à l’épaule mais ses jours ne sont pas en danger.
En revanche, dans le magasin U, il y aurait au moins deux morts et une douzaine de blessés selon un bilan encore provisoire. L’homme se revendiquant de l’Etat Islamique aurait des exigences incroyables : il demande la libération de Salah Abdelslam, seul membre encore en vie des commandos jihadistes qui ont attaqué Paris le 13 novembre 2015 et incarcéré dans une cellule ultra-sécurisée de 9 m² de Fleury-Mérogis (Essonne).

Enquête pour assassinat

Le GIGN de Toulouse et la BRI sont surplace et toute la ville est bouclée par les forces de l’ordre. La préfecture de l’Aude demande aux habitants de faciliter les opérations de police et de gendarmerie.

préfecture de l'Aude sur Facebook
préfecture de l’Aude sur Facebook

La section antiterroriste du parquet de Paris est saisie de la fusillade et de la prise d’otages. Une enquête est ouverte du chef d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste et tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste, séquestrations en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroristes criminelle. L’enquête est confiée a la SDAT, la DGSI et la DIPJ de Montpellier.
Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb se rend sur place.
La prise d’otage est en cours.

Marcel GAY