Edition du mercredi 25 avril 2018

Mathieu Kassovitz : l’UNSA saisit le ministre de l’Intérieur

Le syndicat de police réagit aux propos injurieux de l’acteur, producteur, réalisateur. Et adresse une lettre au ministre.

« Monsieur le ministre,

l'UNSA-Police réagit aux injures de Mathieu Kassovitz

l’UNSA-Police réagit aux injures de Mathieu Kassovitz

Samedi 23 décembre 2017, afin de mettre fin à un trafic de stupéfiants, une opération anti-drogue a été menée dans l’hôpital Saint-Jacques de REZE (44), impliquant 24 fonctionnaires de police, ainsi que deux chiens spécialisés.
Dimanche 24 décembre 2017, suite à cette opération de police, Monsieur Mathieu Kassovitz, acteur, réalisateur, producteur, scénariste … publiait sur Twitter le texte suivant : « Bande de bâtards. 7g !!! 24 policiers !!!!! Vous êtes une belle bande de bon à rien ».
Monsieur Mathieu Kassovitz n’en est pas à son coup d’essai, avec notamment, le 9 février 2017 : « Ne pas dire : les policiers sont des enculés. Mais dire : les policiers sont des enculeurs ».

Une plainte

Mardi 26 décembre 2017, faisant suite au dépôt de plainte que j’ai déposé en ma qualité de secrétaire général de I’UNSA Police contre une ONG, human watch rights et deux associations, l’auberge des migrants et Utopia 56, vous m’avez transmis un courrier, dont le contenu met en avant la procédure que vous avez décidé d’adopter dans de telles situations.
Il y est notamment écrit : « Je prends acte de votre démarche visant à déposer plainte contre plusieurs associations. Je souhaite également rappeler que lorsque de tels actes se produisent et que les faits sont établis, ils sont signalés par le préfet au procureur, qui peut alors déclencher les procédures adaptées contre les personnes, physiques ou morales, suspectées d’être à l’origine des faits en question. »
Nous voici une nouvelle fois devant une situation où les Policiers sont insultés sur les réseaux sociaux engendrant des commentaires de tout genre.
C’est pourquoi je sollicite que toutes les mesures soient prises afin que ce type de comportement soit systématiquement poursuivi et que la détermination du ministère de l’Intérieur à défendre notre
Institution s’exprime pleinement à l’encontre de Mr Mathieu Kassovitz.
Je vous prie de croire, Monsieur Le Ministre, en l’assurance de mes sentiments respectueux. »
Signé : Philippe Capon, secrétaire général de l’UNSA-Police

Lire Aussi