Edition du mercredi 13 décembre 2017

Las Vegas : Daech revendique le carnage

Le groupe terroriste Daech a revendiqué la fusillade de Las Vegas qui a fait plus de 50 morts et des centaines de blessés. L’Etat islamique affirme que le tireur, Stephen Paddock, est l’un de ses « soldats ». Washington dément.

 

Le tireur présumé de Las Vegas (Facebook)

Le tireur présumé de Las Vegas (Facebook)

Une fusillade a éclaté dimanche soir à Las Vegas, à proximité de l’hôtel-casino Mandalay Bay, lors d’un concert en plein air. On déplore plus de 50 morts et plusieurs centaines de blessés selon un bilan encore très provisoire.
C’est la fusillade la plus meurtrière de l’histoire des Etats-Unis. Un homme situé au 32ème étage de l’hôtel a ouvert le feu sans raison apparente sur la foule qui assistait à un concert de musique-country.
Dimanche soir, troisième jour du festival Route 91 Harvest, le chanteur Jason Aldean était sur scène avec son orchestre. Près de 22.000 personnes étaient venues l’applaudir quand, soudain, des rafales d’armes automatiques ont crépité.
« Les gens tombaient comme des mouches » confie un spectateur sur son compte Facebook. Il y a eu un vent de panique, des cris, des hurlements, du sang. C’était effrayant. »
Les secours relèveront au moins 50 morts et plus de 400 blessés qui seront évacués sur les hôpitaux de la ville.
Lorsqu’ils arriveront dans la chambre du tireur, au 32ème étage, l’homme s’est déjà donné la mort. Les autorités révèleront qu’il s’agit de Stephen Paddock, 64 ans, connu pour de petits larcins. On apprendra plus tard que cet individu souffrait de troubles psychologiques. Dans la chambre, les policiers vont découvrir dix fusils.

Messages de sympathie

Les policiers ont également identifié la compagne de Paddock qui s’est présentée à la police. Mais elle ne semble pas être impliquée dans cette tuerie.
Au cours de l’après-midi, le groupe Etat islamique a revendiqué le carnage visa son site de propagande amaq. Dash explique que Stephen Paddock est « un soldat » qui s’est converti à l’islam il y a quelques mois à peine.
Ce dont doutent fortement les autorités américaines pour qui Paddock était surtout un déséquilibré.
Le président américain a dénoncé « un acte odieux ». Il se rendra mercredi à Las Vegas. Des messages de soutien et de sympathie ont été adressé par de nombreuses capitales aux victimes de ce massacre.

E.L.

Lire Aussi