Edition du vendredi 23 juin 2017

    Attaque terroriste sur le London Bridge : 8 morts dont trois Français

     

    Huit morts dont trois Français, des dizaines de blessés, les trois assaillants abattus par la police : tel est le bilan encore provisoire de l’attaque à la voiture bélier et au couteau menée cette nuit à Londres.

    La voiture bélier de l'attentat de Londres

    La voiture bélier de l’attentat de Londres (capture LCI)

    Nouvel attentat au cœur de Londres.  Le troisième en trois mois. L’attaque a commencé ce samedi 3 juin 2017, vers 22 heures (heure locale). Une camionnette a foncé sur la foule, à la sortie du London Bridge, sur la rive sud de la Tamise. Les assaillants se sont ensuite rendus au marché couvert de Borough Market où se trouvent de nombreux restaurants et pubs. Selon le directeur de la lutte antiterroriste britannique, Mark Rowley, ils auraient alors abandonné leur véhicule pour frapper les passants au couteau. La police est intervenue très rapidement et a dû abattre les trois assaillants qui portaient de fausses vestes explosives.
    Les secours se sont immédiatement rendus sur les lieux de l’attaque qui a fait huit morts dont trois Français. Plusieurs dizaines de blessés -parmi lesquels des Français- ont été transportés dans les hôpitaux de la ville et d’autres, plus légèrement touchés, ont été soignés sur place.

    Trois attentats en trois mois

    Cette attaque terroriste qui intervient à quelques jours des élections législatives, est la troisième qui frappe la Grande-Bretagne en quelques mois.
    Elle rappelle, dans son mode opératoire, celle du 22 mars dernier sur le pont de Westminster où une attaque à la voiture bélier a fait cinq morts. On se souvient aussi de l’attentat suicide survenu le 22 mai à Manchester, en marge du concert d’Ariana Grande, qui a fait 22 morts et 59 blessés parmi lesquels beaucoup d’adolescents et d’enfants.

    Mois du ramadan

    L’attaque n’a pas encore été revendiquée mais le groupe Etat islamique a diffusé samedi sur la messagerie cryptée Telegram un message dans lequel il appelle ses partisans à attaquer avec des camions, des couteaux et des armes à feu les « Croisés » pendant le mois sacré de ramadan.

    E.L.

     

    Lire Aussi