Edition du jeudi 27 juillet 2017

    Nancy : soutien aux prisonniers palestiniens

    Rassemblement mercredi 24 mai à 17 heures, place Stanislas à Nancy pour soutenir les 1.500 prisonniers politiques palestiniens en grève de la faim.

    Association France-Palestine

    Association France-Palestine

    Depuis le 17 avril, près de 1500 prisonniers politiques palestiniens ont entamé une grève de la faim. Cette grande action collective a été lancée par Marwan Barghouti, symbole de la résistance populaire contre l’occupation. Victimes de tortures, de traitements dégradants et de négligence médicale, les grévistes de la faim se battent pour leur dignité, pour le respect du droit international et humanitaire bafoué par l’Etat israélien.
    L’emprisonnement massif est un outil de répression majeur des Palestiniens qui résistent à la colonisation de leur pays. Environ 500 d’entre eux sont sous le régime de détention administrative qui permet une incarcération sans procès ni inculpation. En Cisjordanie, plus de 40 % des hommes ont été emprisonnés depuis 1967, et toutes les familles sont touchées.
    Alors que la santé des grévistes de la faim se dégrade, les dirigeants du mouvement sont placés en isolement, les organisations internationales comme la Croix-Rouge, les avocats et les familles sont interdits de visite aux prisonniers grévistes ! Une loi israélienne autorise l’alimentation forcée, mais les médecins refusent pour le moment car cet acte est assimilé à la torture.
    Il y a urgence : la France doit agir pour le respect de leurs droits et la satisfaction de leurs revendications.
    Une délégation demandera à être reçus par le préfet.

    Pour le collectif pour la Palestine de Nancy : Guy Perrier, Association France Palestine Solidarité de Lorraine Sud.

    Lire Aussi