Edition du vendredi 15 décembre 2017

Collectif “Avenir du magasin Christophe Nancy”

Le collectif a « accueilli avec soulagement la demande faite par Monsieur le Maire de Nancy à la société Batigère de suspendre la démolition de l’ancien Magasin de Fleurs Christophe, situé au 179 avenue du Général Leclerc à Nancy ». 

magasinA la suite de la levée de boucliers de nombreux architectes, enseignants, artistes de Nancy opposés à la démolition du Magasin de Fleurs Christophe à Nancy, un collectif s’est formé pour que soit conservé ce bâtiment construit en 1968 par l’architecte Maurice Baier.
Le collectif explique dans un communiqué avoir « relayé cette information aux nombreux soutiens de notre action, notamment les signataires de la pétition en ligne qui sont aujourd’hui près d’un millier et aux personnes qui se sont manifestées sur place les 16 et 17 août, parmi lesquelles nous comptons de nombreux riverains, commerçants ou habitants.

Nous sommes pleinement disposés à prendre le rôle central qui nous revient dans les discussions qui vont s’ouvrir sur le devenir de ce bâtiment, étant entendu que nous n’envisageons pas d’autre alternative que sa sauvegarde.

Au-delà de la valeur patrimoniale et des qualités architecturales et urbaines évidentes de cet édifice, nous avons pu mesurer l’attachement qu’ont pour lui de nombreux habitants de la métropole nancéienne. Ce bâtiment appartient à la Mémoire collective de la ville. Sa notoriété dépasse l’échelle du quartier et s’étend à l’agglomération toute entière.

Nous sommes donc convaincus qu’une nouvelle vie pourra lui être donnée et que ce bâtiment comptera définitivement parmi les repères emblématiques du Grand Nancy.

Nous avons demandé à la Ville de Nancy et à la société Batigère de nous fournir toutes les informations nécessaires à la poursuite de notre travail de diagnostic et d’élaboration de propositions de réaffectation. Notre demande porte en particulier sur les documents d’urbanisme concernant le secteur sud de la Place de Padoue et les études faites par la société Batigère concernant le réemploi du bâtiment.

Dans son communiqué, Batigère a rappelé, d’une part, son attachement à respecter et à valoriser le patrimoine dans ses opérations, d’autre part, la bonne collaboration entretenue avec les architectes et son partenariat avec l’Ecole d’Architecture de Nancy. L’action entreprise actuellement pour le Magasin Christophe est une occasion unique de mettre en valeur ces engagements.

Nous avons donc assuré la Ville de Nancy et la société Batigère de notre disponibilité pour participer avec eux à une réunion début septembre afin de convenir ensemble d’un calendrier réaliste des réunions de travail et d’une méthodologie pouvant aboutir à la sauvegarde définitive et à la revalorisation de ce bâtiment. »

 Page Facebook

Pétition ici.

Lire Aussi