Edition du lundi 23 avril 2018

Le déluge jusqu’à quand ?

Il pleut toujours sur une partie de la France. La situation est difficile pour bon nombre de personnes et provoque parfois des drames. Un cavalier de 74 ans a été retrouvé mort à Evry-Grégy-syr Yerre. Les berges de Paris sont inondées.

Capture.JPG météoSur le front des inondations, après avoir touché la Seine-et-Marne et le Loiret, c’est Paris qui est concerné. La Seine atteint un pic à près de 6 mètres le zouave du pont e l’Alma a désormais les jambes dans l’eau. Conséquences : la circulation est de plus en plus difficile, le RER C est fermé, les musées protègent les œuvres stockées dans les caves et la plupart dont fermés au public. Pas facile à quelques jours de l’Euro 2016.

Ce vendredi 3 juin reste donc une journée difficile dans la capitale mais aussi dans les départements voisins dont seule la Seine-et-Marne reste en vigilance rouge. Et 12 départements sont en vigilance orange.
Au total, depuis les fortes pluies e la semaine dernière, ce sont quelque 20.000 personnes qui ont dû être évacuées par les pompiers sur l’ensemble du territoire. 19.000 foyers sont toujours privés d’électricité dans le Loiret et l’Ile-de-France. On ne compte plus les routes coupées, les caves inondées, les champs noyés sous le déluge.
Jusqu’à quand ?

Prévisions météo

Sur les trois quarts nord du pays, le temps restera le plus souvent très nuageux en journée selon Météo France. Des averses parfois orageuses affecteront surtout les régions de l’est, entre la Lorraine, l’Alsace, la Franche-Comté, la Champagne-Ardenne et la Bourgogne.
Du Nord au Centre en passant par l’Ile-de-France, le ciel restera encombré mais les précipitations seront généralement faibles et éparses.
Sur la Bretagne, la Basse-Normandie et le Poitou-Charentes, le temps sera sec avec de possibles ‘’trouées’’ dans l’après-midi.
Enfin, sur les régions situées au sud d’une ligne Bordeaux/Lyon, les nuages laisseront percer de belles éclaircies et seules quelques averses ponctuellement orageuses seront à craindre en montagne.
Vivement l’été !

E.L.

Lire Aussi